Grand Prix d'Amérique 2014 : Ready Cash peut dompter les jeunes

Publié le par kevfr50

Grand Prix d'Amérique 2014 : Ready Cash peut dompter les jeunes

Salut à tous, c'est l'instant c'est le moment, celui du Prix d'Amérique, la plus belle course de trot au monde, avec une édition 2014 passionnante même si Texas Charm en sera absent, à notre grand regret, de même qu'Univers de Pan, victime de manigances transalpines... Qu'à cela ne tienne, le spectacle promet tout de même énormément, avec un duel annoncé et attendu entre Ready Cash, le crack des cracks, dont ce sera probablement le dernier Prix d'Amérique, et le jeune Up and Quick, impressionnant dans le Critérium des 5 ans et qui va essayer de conquérir le Graal dès sa première tentative.

Mais il serait très présomptueux de résumer cette superbe épreuve à un duel entre deux chevaux, car des éléments comme Triode de Fellière, The Best Madrik, Tiégo d'Etang ou encore Uhlan du Val auront leur mot à dire, tout comme Timoko. Les étrangers Yarrah Boko et Maharajah ne partent pas non plus battus d'avance, tandis que le tenant du titre Royal Dream est finalement de la partie mais sa forme reste douteuse. Abordons maiintenant un à un les partants de la course, avec leurs points forts et leurs points faibles, avant de livrer un pronostic final, dont Ready Cash sera le leader.

Les partants :

1 - Uhlan du Val - Un vrai bon cheval, préservé globalement mais qui fait partie depuis longtemps des meilleurs de sa génération. Très bon second d'Up and Quick dans le Critérium des 5 ans, faisant afficher un excellent chrono, il a ensuite très vite gagné son ticket pour l'Amérique, s'imposant avec la manière dans le Prix de Bretagne avant de conclure second de Triode de Fellière dans le Bourbonnais. Cela acquis, Cédric Mégisser a peut-être ralenti la cadence au travail, et le cheval a du coup un peu déçu dans le Ténor de Baune l'autre jour, n'étant pas aussi bien que prévu. Son jeune mentor a dû accélérer la cadence depuis pour récupérer cela, et il se présente au départ avec une belle carte à jouer pour les places.

2 - Soleil du Fossé - Premier pensionnaire de Thierry Duvaldestin au départ, il a acquis son billet dans le Belgique à la faveur d'une 3e place qui donnait assez de points après avoir fini au même rang dans le Bourbonnais. Cela dit, sa chance au départ ici est moindre mais s'il peut arriver à être dans le peloton de tête, sa dureté peut l'amener à prendre une 5e place à grosse cote.

3 - Triode de Fellière - Un petit coup de coeur personnel. Révélée l'hiver dernier grâce à ses exploits sur 2100m, elle a loupé la qualification pour l'Amérique en finissant seconde du Ténor de Baune, avant d'être malheureuse dans le Prix de France, gênée par Maharajah. Défraichie en fin de meeting, elle s'est reposée et est revenue plus forte que jamais. Après une petite déception dans la finale du GNT, elle s'est largement reprise par une superbe victoire dans le Bourbonnais devant Uhlan du Val, avant de courir de première dans le Bourgogne, finissant seconde de Texas Charm dans un super chrono. Préservée depuis, elle sera cette fois déferrée des 4 pour la première fois de sa carrière. Si son équilibre ne s'en ressent pas et qu'elle part correctement, elle peut briguer l'une des marches du podium avec un bon parcours car elle sait finir très vite.

4 - Up and Quick - Il a laissé beaucoup de gens sur les fesses après son succès désinvolte du Critérium des 5 ans, de bout en bout et dans un chrono stratosphérique. Depuis bien sûr, son mentor a tout axé sur ce Prix d'Amérique, passage obligé pour confirmer son statut de champion. Depuis le début de l'hiver, il n'a pas déçu. Placé du Bretagne pour sa rentrée, il a ensuite bien fini dans le Prix Jean Dumouch, avant de courir sagement dans le Bourgogne. Il devait gagner le Ténor de Baune pour assurer sa qualification et il le fit avec brio. Il sera au top de sa forme ici, pieds nus et avec tous les artifices. Maintenant, reste à savoir quelle tactique Jean-Michel Bazire va appliquer. Lui qui n'a pas eu de première chance dans la belle depuis des lustres ne devra pas se montrer trop bouillant, auquel cas il est clair que la gagne est envisageable.

5 - Vanika du Ruel - Une chic jument, leader incontestable de sa génération à 3 ans. Ce fut plus compliqué par la suite, car elle n'a plus de marge et surtout elle a beaucoup donné. Cela n'a pas empêché Franck Anne de lui donner un parcours au suicide dans le Bourgogne, et en dernier lieu dans le Belgique ce ne fut pas beaucoup mieux. S'il parvient à rester caché aussi longtemps que possible, sa jument est capable de prendre une 5e place, pas mieux, pour ce qui sera sa seconde tentative dans l'Amérique.

6 - Quinoa du Gers - On ne sait pas trop ce qu'il vient faire dans cette galère... Il vient tout juste de faire une rentrée dans le Belgique, et même en étant annoncé au top il n'aurait qu'une petite chance d'outsider. Dès lors, faire l'impasse sur ses chances n'a rien de fou.

7 - Nesta Effe - Celui par qui le scandale est arrivé... Ce trotteur italien n'avait pas le droit de courir cette course il y a encore 15 jours car il n'avait pas couru depuis le 1 octobre. Mais grâce à la mainmise de son propriétaire sur les courses de son pays, une épreuve a été mise sur pied et il a ainsi pu remplir les conditions pour participer à ce Prix d'Amérique dans lequel il n'a qu'une très maigre chance de s'illustrer, contrairement à un Univers de Pan qui lui avait sa place dans le quinté. Pas besoin d'en rajouter.

8 - Yarrah Boko - Son entourage a enfin la chance de voir son champion au départ de la belle, lui qui s'est blessé l'an dernier juste après sa victoire du Prix de Belgique. Revenu au mieux, il a accompli une magnifique rentrée il y a 15 jours, s'imposant sans forcer après un parcours idéal. Maintenant c'est du bonus, mais si Pierre Vercruysse parvient à le cacher non loin de la tête, il semble tout à fait en mesure de jouer un rôle pour les places.

9 - Rêve de Beylev - Il avait été malheureux dans le Prix d'Amérique l'an passé, mais cette année sa chance est quand même bien moindre car il n'a rien montré dans les préparatoires, si ce n'est qu'il n'a plus sa superbe d'antan. On peut rayer.

10 - Tiégo d'Etang - Un super cheval, on l'a encore vu dans le Cornulier dimanche dernier où il a dû fournir un gros effort depuis le bas de la montée, conservant une très belle seconde place derrière Roxane Griff. Il semble avoir bien récupéré depuis, mais on le sait, le gros point noir avec lui c'est ce départ lent qui est un gros handicap dans une course de cette importance. Malgré tout, si la course va très vite et qu'il peut se faire ramener sans de mal, il peut revenir briguer l'une des premières places.

11 - Mack Grace SM - Il a autrement plus de légitimité que Nesta Effe à être présent ici eu égard à son palmarès sans faille en Italie, lui qui n'a pas connu la défaite depuis des lustres. Cela dit, c'est un pure miler et les 2.700m pourraient s'avérer un peu long pour lui ici. On ne fait pas l'impasse, mais on doute sérieusement de ses chances quand même.

12 - The Best Madrik - Lui aussi malchanceux dans l'Amérique l'an dernier, il n'a pas forcément été hyper percutant tout au long de l'année 2013, sauf lors de sa 3e place lors du Prix d'Eté enlevé par Ready Cash. Préservé ensuite par Jean-Etienne Dubois, il a fourni deux très bonnes courses de rentrée dans les deux dernières B et en dernier lieu il a crevé les jumelles en finissant de très belle façon. Ici cela ira beaucoup plus vite, mais s'il connaît un bon parcours il est clair qu'il a sa place à l'arrivée.

13 -  Royal Dream - Il n'est autre que le tenant du titre de cette épreuve, où il avait réalisé une très grande performance en 2013 pour venir à bout de Ready Cash, dans un temps record. Second ensuite du crack dans le Prix de France, il n'a pas été super tranchant le restant de l'année, et ses courses de préparation n'ont franchement rien montré de concluant, à tel point que sa participation n'était pas encore assurée il y a quelques jours. Il a connu un souci physique à l'automne et en porte encore les séquelles, raison pour laquelle nous sommes réservés avec lui, d'autant que contrairement à l'an passé il ne sera déferré que des postérieurs. On préfère le voir pour une petite place ici.

14 - Save the Quick - Seconde "Quick" au départ, elle a totalement dégelé dans le Cornulier alors qu'on l'annonçait redoutable, mais il semble acquis qu'elle préfère les courtes distances à Vincennes. Difficile de lui voir une chance dans ce Prix d'Amérique avant le coup.

15 - Roxane Griff - Perturbée par un coup de sang l'hiver dernier, elle a retrouvé son vrai niveau durant ce meeting et elle a concrétisé cela par une superbe victoire dans le Cornulier dimanche dernier, montée à la perfection par Eric Raffin. Cela faisait suite à une très belle ligne droite dans le Prix de Bourgogne, et ici on peut légitimement s'attendre à la voir jouer une bonne place si elle connaît un parcours favorable, car elle reste une des meilleures finisseuses du lot.

16 - Timoko - Etincelant tout au long de l'année 2013, que ce soit en province ou à l'étranger, il n'est peut-être pas aussi frais que d'autres, et son parcours du Bourgogne a prêté à débat car les ordres étaient d'aller devant, et Jos l'a fait, mais à quel prix... Une première partie de course menée à un rythme surhumain en devant contrer Vanika du Ruel, si bien que le cheval avait son compte dès le haut de la montée, au grand désarroi du driver belge. Il n'a pas recouru depuis et semble bien au travail, mais il est difficile de prévoir son comportement. Il sera impératif de courir caché, et si tel est le cas une place n'est pas impossible.

17 - Maharajah - Héroïque lors du Prix d'Amérique 2011 face à Ready Cash, ce ne fut pas la même chose l'an dernier où, après avoir mené à un rythme très élevé, il a rendu les armes en haut de la montée sous les attaques de Royal Dream et Ready Cash. Il n'a rien fait de probant ensuite chez lui, et après deux victoires lors de ses deux courses de rentrée il a fini 4e en dernier lieu derrière On Track Piraten. Sa participation fut incertaine pendant un long moment, mais finalement son mentor s'est décidé et le présentera ici déferré des 4 pour la première fois en France. Il le fut en Suède à deux reprises, pour une victoire et une seconde place. Il est aussi difficile à écarter qu'à recommander chaudement ici.

18 - Ready Cash - Est-il encore besoin de le présenter ? Double lauréat de ce Prix d'Amérique en 2011 et 2012, il a dû subir la loi de Royal Dream l'an passé, avant de se venger dans le Prix de France au terme d'une ligne droite fantastique. Lauréat ensuite du Prix de Paris, il est revenu cet été pour gagner la finale des UET Masters dans un style flamboyant et dans un super chrono. Avec le poids des ans, Thierry Duvaldestin a dû effectuer une préparation un peu différente cette année et ne vraiment le présenter au top que le jour J. C'est pour cela que même si à chaud son Bourgogne fut un peu décevant (3e de Texas et Triode), il a aussi montré que le cheval manquait encore de travail et que le gros de la chose allait être fait durant le dernier mois de préparation. Aux dernières nouvelles, il sera à 110% ce dimanche pour tenter de dompter les plus jeunes et son mentor y compte beaucoup. Nous aussi, et le voir s'imposer ici nous ferait très plaisir car il s'agit sans doute de son dernier Prix d'Amérique. Notre favori !

Pronostic : 18-4-3-12-10-1-15-8

Voilà, en espérant avoir été complet, on se donne rendez-vous plus tard pour les pronostics de la réunion. Bon Prix d'Amérique à tous, en espérant qu'il soit réellement Grand !

Publié dans Pronos

Commenter cet article