Le retour en grâce de Maharajah !!

Publié le par kevfr50

Ce n'était peut-être pas le favori de tout le monde au départ de ce Grand Prix d'Amérique 2014, mais Maharajah nous a rappelé dimanche dans le bourbier de Vincennes que c'était un grand champion, et après tous ses problèmes physique depuis 3 ans il méritait bien de revenir gagner notre plus belle course, de même que son entraineur Stefan Hultman dont la patience et la persévérance ont fini par payer. Sa joie à l'arrivée faisait plaisir à voir, un rêve de gosse qui se réalise pour le sympathique "nounours" suédois, ainsi que pour son driver O. Kihlstrom, pourtant handicapé par un problème de dos mais qui tenait à mener le crack pour son dernier Prix d'Amérique.

Contrairement à l'an passé où il était allé devant par la force des choses, l'iceberg a cette fois attendu le dos en or de la course, celui d'Up and Quick, dont tout le monde attendait qu'il réédite sa performance surprenante du Critérium des 5 ans. Et dans la descente, ce que l'on prévoyait se produisit, JMB demandant un petit effort à son cheval pour venir couvrir Maharajah, qui était déferré des 4 pour la première fois ce 26 janvier, et qui semblait plus souple d'allures que jamais.

Ensuite, le multi Sulky d'Or n'a pas imprimé un train d'enfer à la cause, menant un faux rythme, jusqu'aux 500 derniers mètres où il lança son cheval, mais dans son dos Maharajah était plein gaz et ne demandait qu'à jaillir, ce qui fut chose faite au poteau à damiers, instant choisi par O. Kihlstrom pour déboiter du dos d'Up and Quick et s'en allé quérir un facile succès, quasiment sans rien demander à son champion. Du très bel ouvrage, une course école comme on aimerait en voir plus souvent.

Derrière, on a fait ce que l'on a pu, mais rendez hommage à Pierre Vercruysse qui a mené une superbe course avec Yarrah Boko pour prendre la 3e place, de peu devant Roxane Griff qui a dû rester à deux nez au vent un long moment, le pire parcours pour elle qui préfère rester cachée, mais malheureusement pour elle personne n'a daigné venir la couvrir. Timoko prend une très bonne 5e place avoir été préservé par Jos Verbeeck, devant Uhlan du Val et Royal Dream qui courent tous les deux très bien, se montrant rassurants, surtout le second nommé qui avait paru si fade pendant les préparatoires.

Et Ready Cash dans tout cela ? Pour on ne sait quelle raison, le crack de Philippe Allaire et Thierry Duvaldestin n'a pas semblé dans un grand jour, se montrant un peu fautif au départ, et surtout assez peu souple durant tout le parcours. A son top, le double-lauréat de la course aurait vraiment pu faire mal aux deux premiers, mais voilà, après un parcours dans le dos de Roxane Griff, F. Nivard a dû déboiter dans la montée pour venir aux côtés de Maharajah, s'accrochant avec lui un instant, avant de récidiver 100m plus loin à l'entrée de la ligne droite, et se mettant à la faute alors que visiblement il n'aurait pas pu prétendre à mieux qu'une 3e place. Manque de gaz, piste trop collante pour lui ? On peut invoquer plusieurs raisons pour expliquer cette contre-performance, d'autant que les jours précédents la course le cheval était parfait selon son mentor. Lui reste maintenant une dernière carte à jouer, dans le Prix de France, où l'on espère vivement le voir courir sa meilleure valeur avant de s'en aller couler une retraite paisible, car il s'agira bel et bien de sa dernière course dans 2 semaines. L'émotion risque d'être forte pour son entourage et ses supporters qui le connaissent depuis 7 ans maintenant.

Mais le plus important à retenir de ce Grand Prix d'Amérique, qui ne restera peut-être pas dans les annales, c'est le retour en grâce d'un très grand champion, Maharajah, qui avait été si héroïque il y a 3 ans face à notre Ready Cash, et qui est venu trouver ce dimanche une très juste récompense à l'ensemble de sa carrière.

Publié dans Pronos

Commenter cet article

soundy 01/02/2014 13:16

Deferré des 4 pour la première fois à Vincennes, Maharajah avait déjà été déferré avant ça, la derniere fois c'était en avril 2013