Jour de Grand Steeple dimanche à Auteuil : Storm of Saintly, un cadet aux dents longues

Publié le par kevfr50

Jour de Grand Steeple dimanche à Auteuil : Storm of Saintly, un cadet aux dents longues

Salut à tous, c'est jour de gala ce dimanche à Auteuil avec le Grand Steeple de Paris 2014 à l'affiche, notre Gold Cup à nous, disputée cette année sur 6.000m tout rond, avec au programme les plus gros obstacles de la Butte Mortemart, notamment ceux de la piste extérieure de steeple avec, bien sûr, le Rail Ditch, le juge de paix, là où ne se contruisent pas forcément des victoires mais où peuvent sombrer beaucoup d'espoirs. Un plateau assez sympathique cette année, avec au départ des chevaux venant de divers horizons, qu'il s'agisse des habituelles courses préparatoires que sont les Prix Murat ou Ingré, le Prix du Président remporté par Tzar's Dancer qui sera de la partie ici, une simple listed (Rhialco), ou même l'étranger avec le retour en France de Long Run. Bref, il y en aura pour tous les goûts et le choix a été vraiment compliqué à faire, surtout pour la victoire où ils sont plusieurs à pouvoir l'emporter, mais nous avons finalement opté pour le 5 ans de la course Storm of Saintly et son étonnante maturité. Explications.

Les bases :

15 - Storm of Saintly - Pensionnaire de Guillaume Macaire, déjà deux fois lauréat de cette prestigieuse épreuve, il est le seul 5 ans au départ, année généralement compliquée dans cette discipline, mais lui semble doté d'une énorme qualité et d'une grande maturité pour son âge. De loin le meilleur de sa génération à 4 ans où il a gagné le Maurice Gillois avant de tomber dans le Ferdinand Dufaure alors qu'il l'aurait emporté, il a complètement réussi son examen de passage cette année chez les vieux où, après une rentrée victorieuse en haies, il a fini second d'Unmix dans le Prix Murat avant de remporter, de peu mais sûrement, le Prix Ingré en dernier lieu. Il va découvrir une distance aussi longue pour la première fois, et avant le coup c'est à peu près le seul bémol que l'on peut émettre à son sujet. Il peut permettre à Vincent Cheminaud, jockey de très grand talent, de remporter un succès de grande valeur, et à son mentor de réaliser un "back to back" après le succès de Bel La Vie l'an passé. Notre favori.

1 - Rhialco - C'est plus le coeur que la raison qui parle ici car j'ai toujours adoré ce cheval, qui a été absent des pistes pendant presque un an après sa chute dans le Héros XII en octobre 2012, mais à 9 ans il est revenu au top de sa forme. Invaincu depuis son retour en piste en septembre dernier, remportant par la suite le Prix Olry-Roederer sur les balais, il n'est revenu sur les gros que cette année, pour deux nouveaux succès, et en dernier lieu dans une listed il a pu se mesurer à nouveau au Rail-Ditch, sur lequel il avait chuté 2 ans avant, le passant non sans une petite hésitation. Le revoilà donc face aux meilleurs, pour notre plus grand plaisir, sur une distance qui va lui convenir et avec la cravache d'or sur son dos, qui le connaît parfaitement. Cela pourrait être tout bon ou tout mauvais ce dimanche. Coup de coeur.

Les chances régulières :

9 - Unmix - Un cheval qui a une drôle d'histoire. Tellement caractériel qu'il a bien failli être envoyé à l'abattoir, il a été récupéré par Laurent Postic qui a réussi à le compter et à en faire un cheval de premier plan dans la discipline. On l'a vu en novembre dernier finir second d'un quinté derrière le regretté et doué Tiptop Ville, avant de visiblement franchir un palier à l'intersaison. En effet après une sage rentrée à Enghien, qui n'est peut-être pas sa tasse de thé, il a remporté le Prix Murat en survolant littéralement la course de bout en bout, menant avec une grande avance pour ne plus jamais être rejoint. Il battait Storm of Saintly ce jour-là et n'a pas recouru depuis, arrivant sur ce rendez-vous avec beaucoup de fraicheur. Il fera connaissance avec la distance ici, mais il semble doté d'un fond inépuisable et risque d'imposer beaucoup de rythme à la course, ce qui risque d'en écoeurer plus d'un. Second coup de coeur.

3 - Shannon Rock - Pensionnaire de Maître Gallorini, il a la particularité d'avoir fini second des deux dernières éditions de cette épreuve, derrière Mid Dancer puis Bel La Vie, passant pour le Poulidor de service, mais il a fini par vaincre le signe indien en s'imposant dans le Prix La Haye-Jousselyn à l'automne dernier. Cette année, après une mauvaise rentrée en haies, il a sauté moyennement dans le Prix Ingré le mois dernier, finissant tout de même 3e. Son mentor dit qu'il sera au mieux mais qu'il lui manque quand même 2 ou 3 semaines pour être au top du top. Toujours est-il qu'il portera des oeillères pour la première fois, et qu'il représente une chance tout à fait évidente dans ce cru 2014.

8 - Saint Palois - Il semble évident que, comme pour beaucoup de ses rivaux, la course a été visée par son mentor Jacques Ortet, et il s'agira de son premier Grand Steeple car il n'avait pas été présenté l'an dernier. A peu près le meilleur de sa génération à 4 ans, il a très peu couru en 2013, remportant tout de même le Prix Héros XII, et après une rentrée victorieuse en haies, il a un peu déçu en dernier lieu dans le Prix Murat, accusant sans doute sa course précédente. Il a bien travaillé depuis en vue de ce grand rendez-vous et il sera avantagé par le rythme de l'épreuve. Pas facile de faire sans lui.

14 - Long Run - Quel plaisir de revoir en France cet ancien pensionnaire de Guillaume Macaire qui avait rivalisé avec Rubi Ball à 4 ans avant d'être exporté Outre-Manche où il a réalisé une carrière somptueuse, remportant notamment une Gold Cup d'anthologie en 2011 devant Denman et Kauto Star, deux très grands champions. Il semble un peu moins bien cette année où il reste sur une 3e place dans la Gold Cupp de Punchestown, mais son entourage ne tente pas un retour à Auteuil sans ambitions. Il a bien travaillé et il constitue un outsider très amusant.

10 - Tzar's Dancer - Vraiment un chic cheval que ce pensionnaire d'Etienne Leenders qui est complètement irréprochable dans cette discipline depuis très longtemps, et dont on ne connaît finalement pas vraiment les limites. Après une très bonne seconde place dans le Prix Violon II, il a remporté le Président de toute une classe en dernier lieu et son entourage tente logiquement l'aventure ici contre les meilleurs sauteurs du pays. La distance et le rythme de l'épreuve devraient l'avantager car il est capable de derniers kilomètres de grande qualité, et il constitue un placé tout à fait probable.

4 - Al Bucq - Un cheval venu des quintés qui se retrouve au niveau des meilleur cela fait toujours plaisir, et c'est ce qui arrive à cet élève de Patrice Chevillard qui en fin de saison dernière a remporté le groupe II Prix George Courtois, et qui après deux courses de rentrée relativement sages vient de donner une belle réplique à Storm of Saintly dans le Prix Ingré. Ici tout le monde sera au top et forcément il n'a pas une marge énorme, mais il peut tout à fait compléter la bonne combinaison du quinté.

Le regret :

2 - Argentique - Il n'a jamais fait partie des tous meilleurs de sa génération mais il a progressé gentiment au fil des saisons, et après une année  de 5 ans assez sage (4 sorties), il a montré avoir bien évolué cet hiver et il reste sur un joli succès dans un groupe III suivi d'une 3e place en dernier lieu dans le Murat derrière Unmix et Storm of Saintly. Bien sûr sur cette performance il a une bonne chance pour les places, mais il va découvrir la distance et peut manquer d'expérience. A voir.

Synthèse : 15-1-9-3-8-14-10-4

Voilà, on se retrouve demain de nouveaux pronos, peut-être ceux de la réunion d'Auteuil, qui est somptueuse, et une ou deux réunions de trot. Bon week-end à tous !!

Publié dans Pronos

Commenter cet article