Pronos R3 à Agen Mercredi

Publié le par kevfr50

1ère course : 3-5-4-2-11-6

2e course : 4-1-14-8-2-3-6

3e course : 13-6-11-7-2-1-8

4e course : 10-14-4-3-15-7-2

5e course : 4-10-3-2-8-13

6e course : 15-1-12-14-16-13

7e course : 13-12-10-11-3-7-14

8e course : 8-3-16-6-10-12

 

Peu de trot ces deux jours, mais on va tout de même s'occuper de cette réunion agenaise de mercredi, qui n'est pas dénuée d'intérêt si l'on excepte la dernière. 

On va essayer Carla du Breil (204) dans la 2e, elle qui vient de franchement bien finir à Argentan après une course très sage. Cette fois, première ligne derrière la voiture, déferrée des postérieurs pour la première fois et Damien Bonne au sulky, autant dire que l'on a tout fait pour qu'elle trouve son jour. Espérons que c'est pour ce mercredi, avec un bon parcours. 

Dans la 4e, si la masse des joueurs va se jeter sur le "parisien" Chantelou Lignerie, nous pensons qu'il n'a pas du tout gagné d'avance aux 25m, d'autant qu'il ne semble pas super à l'aise corde à droite. On lui préfère donc la Denéchère Charmeuse d'Or (410), vraiment très bonne pour sa rentrée Toulousaine et qui ne pourra qu'avoir progressé là-dessus et qui dispose a priori de bons moyens. 

Nous allons aborder la principale un peu en détails car elle est passionnante, avec plusieurs belles chances à analyser. 

Tout d'abord, notre favori sera le pur droitier Titi Madrik (504) qui a dû être ménagé pour cette course visée, contrairement à Tallien qui retrouve un profil qui va mieux le servir mais qui va trouver à qui parler avec le pensionnaire de Benoït Robin qui est vraiment talentueux. Suivront ensuite Ultra Daidou que l'on doit impérativement racheter ici, tout comme Un Satin Rose qui vient de jouer de malchance. Balva Montaval affronte ses aînés avec des ambitions, elle qui a l'habitude de courir les bons de sa génération. 

On finira notre sélection par Veinard de Farchat (615) qui s'annonce comme le pénalty de la réunion, étant très bien corde à droite et qui rencontre un lot largement à sa portée. 

Publié dans Pronos

Commenter cet article