Prix de Diane Dimanche à Chantilly : Ballydoyle peut leur fait la Moore

Publié le par kevfr50

Prix de Diane Dimanche à Chantilly : Ballydoyle peut leur fait la Moore

Salut à tous, nous allons à Chantilly ce dimanche pour un petit quinté sympa, le Prix de Diane, grand rendez-vous de l'élégance sur l'hippodrome des Princes de Condé, avec au départ les meilleures pouliches de 3 ans françaises ainsi que quelques britanniques très bien armées. Du reste, nous tenterons un petit coup de poker avec l'une d'entre elles, Ballydoyle, qui malgré son numéro en dehors peut mettre tout le monde d'accord. La Gosden Swiss Range semble elle aussi avoir de sérieux arguments à lui opposer, tout comme les deux frenchies Volta, qui passe un test sur la distance, et l'invaincue La Cressonière qui est un peu dans le même cas.

Les bases : 

12 - Ballydoyle - Entrainée par Aidan O'Brien, qui n'a toujours pas, chose curieuse, remporté de Diane, elle se retrouve là un peu par défaut de programmation car le terrain cette semaine à Ascot était trop souple pour ses aptitudes, et aussi car elle a été moins bien pendant un temps (mauvaise analyse de sang). Avant cela, elle avait gagné notre Prix Marcel Boussac l'an passé, et seulement trouvé la toute bonne Minding pour la devancer dans les Guinées à Newmarket. Depuis Minding a gagné les Oaks, ce qui confère à Ballydoyle une chance théorique vraiment de premier ordre, d'autant que dans les Guinées elle a vraiment fourni une très belle accélération finale après avoir mis du temps à s'équilibrer, ce qui laisse assez peu de doute quant à sa tenue. Par contre elle part en dehors et Ryan Moore devra composer avec. Plus un coup de poker qu'une base à proprement parler, mais aussi une lauréate en puissance. 

1 - Swiss Range - Autre britannique dans la course, celle-ci entrainée par le très habile John Gosden qui dans le Jockey-Club nous a gentiment bourré le mou avec Foundation. Cette fois les données changent, il délègue une pouliche qui a été préparée pour ça, elle aussi direz-vous, mais qui a été plus que convaincante dans les Pretty Polly Stakes à Newmarket, et elle a tiré un très bon numéro de corde. Si le terrain reste assez ferme pour cette fille de Zamindar, elle ne devrait pas être loin au passage du poteau. 

Les chances régulières : 

8 - Volta - Un coup de coeur que cette fille de Siyouni entrainée par un homme très adroit et qui est invaincue cette année en 3 tentatives, à chaque fois sur le mile. Le jour du Jockey-Club, elle a gagné en 3 foulées dès qu'elle a vu le jour dans le Prix de Sandringham, ce qui a motivé assez logiquement sa supplémentation pour le Diane d'autant qu'elle semble plus froide en partant maintenant, ce qui indique qu'elle pourrait être tout aussi à l'aise sur ces 2.100m qu'elle découvre. Montée par Christophe Soumillon, sans problème de parcours ou d'agitation au défilé, on devrait voir un missile dans la ligne droite. Attention ! 

10 - La Cressonnière - C'est sans doute une grosse prise de risque que de reléguer au 4e rang cette pouliche invaincue et lauréate de la Poule d'Essai, car elle a largement sa place sur le podium au papier strict et eu égard à ce qu'elle a montré jusqu'ici. Maintenant, il faut faire des choix dans ce genre de course, et comme Volta elle passe un test sur la distance, sachant qu'en plus elle va plutôt devant, ce qui a tendance à nous freiner un tout petit peu par rapport aux 3 pouliches précitées, raison de son positionnement. Enfin, même si elle a un souci de tenue elle doit quand même garder une place.

9 - Armande - La Fabre de service, cette fille de Sea the Stars a débuté gentiment par deux courses à condition avant de tenter sa chance dans le Prix de Royaumont sur la distance classique où elle a été très malheureuse, stoppée net dans son effort alors qu'elle aurait sans douté joué un premier rôle. Au moins sa tenue est avérée et elle pourrait fort bien jouer les trouble-fêtes. 

6 - Camprock - Une pensionnaire de Pia Brandt qui a des moyens sans aucun doute mais qui vient de connaître une première (très courte) défaite pour sa première sortie au niveau groupe I dans le Prix Saint-Alary face à Jemayel, qui sera aussi de la partie ici. En classe pure, elle nous semble inférieure aux rivales susnommées, sauf si le terrain est beaucoup plus souple que prévu car elle montré de solides talents de nageuse. 

13 - The Juliet Rose - C'est elle qui a profité des malheurs d'Armande pour gagner le Royaumont, et du coup on la court rapprochée dans ce Diane, où la distance peut être trop courte, mais où elle a le droit de finir à une 4-5e place.

2 - Jemayel - La seconde des 3 Rouget de la course, elle n'a pas laissé une impression folle mais peut au moins se revendiquer lauréate de groupe I, dans le Saint-Alary aux dépends de Camprock. Ce peut être une question de terrain entre elle est la Brandt, à moins qu'elle n'ait fortement progressé depuis le 16 Mai. 

Le regret : 

7 - Zghorta Dance - On se demande quand même encore ce qu'elle a battu dans le Vanteaux, mais au moins elle l'a fait assez facilement. On ne joue pas dans la même cours cette fois, mais avec les Rouget on ne sait jamais. 

Synthèse : 12-1-8-10-9-6-13-2

Voilà, rendez-vous demain pour de nouvelles aventures. Bon week-end à tous !! 

Publié dans Prix de Diane, Prono, Quinté

Commenter cet article