Chevaux repérés

Publié le par Kevin

On relance notre rubrique des chevaux repérés, à l'approche du meeting hivernal de Vincennes, plutôt que de vous servir en pagaille tout une cinquantaine de chevaux, je trouvais aussi pertinent de vous en livrer au fur et à mesure des jours et des semaines qui nous approchent du début de meeting. 

Cette rubrique qui sera une succession de posts réunis sous un même tag et donc trouvables facilement sur mon blog, ce sera aussi la vôtre, une façon de vous aider à vous constituer une petite écurie, de viser juste aussi pour vos jeux. 

 

On va démarrer avec les notes grapillées ici et là ces derniers temps, un post un peu gros donc, mais les suivants le seront nettement moins à condition que j'arrive à les mettre en ligne au jour le jour.

 

Je vous encourage également à créer des alertes sur ce que je vous donne, que ce soit sur pmu.fr, zeturf ou zoneturf, et aussi à faire le papier sans les jouer aveuglément, mais je vais aussi m'efforcer de vous donner les conditions de course dans lesquels ils seront les plus à même de se distnguer. 

 

 

Alto du Lys (repéré à Cabourg le 21/09) : En vue l'hiver dernier, il a effectué cet été une rentrée à l'attelé et sa sortie de Cabourg fut très encourageante car il fut pris de vitesse un moment avant de revenir finir de probante façon au 3e rang. Il devrait rapidement pouvoir se distinguer, plutôt courte distance, mais il a aussi de la tenue.

 

Bacchus d'Ela (rentré au Croisé-Laroche le 21/09) : Un pensionnaire de Franck Ouvrie qui avait signé deux succès de rang en fin d'hiver, le dernier devant Bad Boy du Dollar qui depuis a explosé et même couru le Critérium. Bacchus faisait juste une rentrée au Croisé et peut encore avoir besoin d'une course, mais quand vous le verrez pieds nus, n'hésitez pas une seconde, plutôt longue distance. Son retard de gains est réel.

 

Catalogne : C'est une possible révélation chez les femelles sous la selle, elle a gagné deux courses durant le meeting estival, à chaque fois en rigolant, et elle devrait monter les échelons jusqu'à courir avec les bonnes, et vue le niveau des meilleures femelles au monté, elle a totalement les moyens de bien y faire, toutes distances. 

Résultats : 3e à Vincennes le 04/10

Clara Sautonne (repérée à Vincennes le 03/09) : Une demoiselle en retard de gains sur ce que l'on a vu à deux reprises à Vincennes où elle a d'abord refait le champs de course avant de gagner de bout en bout sans émotions. Elle a entretenu sa condition sur l'herbe de Craon le 26/09 et devrait vite renouer avec le succès. 

Comtesse (repérée le 22/09 à Vincennes) : Une pouliche que j'aime beaucoup, performante l'hiver dernier, elle a pris du repos toute la saison et après une bonne rentrée à Craon elle s'est très bien comportée le 22/09 sur la cendrée, semblant déjà bien affûtée mais encore un peu à cours avant-course, impression confirmée par sa bonne 5e place. Elle n'est pas loin des semi-classique et doit gagner une course ou deux avant d'y parvenir. 

Résultats : 3e à Meslay le 05/10

Dolce Vita Griff (repérée le 01/09 à Vincennes) : Une Guarato qui n'a pas été bien heureuse cet été. Elle avait d'abord donné une belle réplique à Dubaï Union à Enghien, avant de faire un malaise lors de sa course suivante. Puis à Vincennes, elle n'a pas eu le meilleur des parcours, faisant le boulot pour sa collègue Diva Griff avant d'être prise en sandwich à l'entrée de la ligne droite. Elle doit faire parler d'elle rapidement avec un bon parcours.

 

Pioneer Gar (repéré à Vincennes le 18/09) : les plus fidèles d'entre vous savent que c'était mon favori dans la course en question, et c'est un cheval qui doit absolument gagner sa course dans un proche avenir. Le 18 septembre, il a couru de première mais les deux chevaux de tête sont repartis sous son nez après avoir mené à un train de sénateur, donc avec un rythme de course normal, il devrait se distinguer sans problème. 

 

Viking d'Hermès (repéré aux Sables d'Olonne le 15/09) : Un cheval de qualité, longtemps absent et qui se retrouve un peu en retard de gains. Aux Sables, on l'a vu sur la très bonne voie et prendre une belle 2e place derrière un déclassé Cash Gamble. Il va revenir à Paris avec des ambitions légitimes. 

Cash Gamble (repéré à Enghien le 17/08) : Justement, ce Souloy qui battait Viking aux Sables nous avait emballé mi-août lors de sa rentrée à Enghien, avant de totalement dégelé la fois d'après à Vincennes dans un quinté, mais avec l'excuse d'un mauvais parcours et d'une roue crevée. Il a remis les pendules à l'heure depuis et va aborder le meeting en retard de gains. 

 

Blues d'Ourville (repéré aux Sables le 15/09) : On aime beaucoup ce top modèle qui est aussi beau que délicat. Après un hiver très correct, il a traversé une période horrible où il a aligné les distancements. Mais cette 3e aux Sables l'a annoncé sur la très bonne voie, et on va donc le suivre de nouveau en vue de l'hiver, notamment courtes distances.

 

Vacate Money (repérée aux Sables le 15/09) : Encore la même course, où cette Victoria Dreams irréprochable l'hiver dernier effectuait sa 2e sortie après une rentrée quelconque à Vincennes, et elle a vraiment été plus emballante, refaisant beaucoup de terrain pour finir. Elle devrait vite retrouver son jour à Paris.

 

Azur Somolli (repéré à Vincennes le 24/08) : Un pensionnaire de Sébastien Ernault que l'on aime beaucoup. Il s'est illustré en province jusque-là surtout mais ce 24/08 à Vincennes il refaisait littéralement le champs de course pour finir dans une plaisante action tout près d'Archangel AM qui a regagné depuis. Lui aussi a confirmé, en gagnant à Mauquenchy, mais on devrait le revoir à Paris avec de grosses ambitions.

 

Vitesse du Val (repérée à Reims le 15/09) : Un nouveau coup de coeur personnel. Cette jument qui s'est illustrée en Suisse jusque-là est passée chez Bruno Bourgouin cet été, et elle a très vite fait comprendre à tout le monde qu'elle était déclassée à l'heure actuelle. Cela s'est vu déjà Reims où elle a fusillé tout le monde dans la ligne droite, puis au Croisé elle a totalement confirmé en étant menée plus offensivement. Elle a beaucoup de classe et si elle fait la grande piste elle va réaliser un bel hiver.

Da Vinci Bond (repéré à Vincennes le 25/09) : Là aussi un petit coup de coeur pour ce Guarato qui pourrait avoir un parcours à la Black d'Arjeanc. Il a finish similaire à son aîné et ce dimanche à Vincennes il a tracé une ligne droite splendide pour s'imposer en cheval sans doute un peu en retard de gains. Il doit confirmer sans problème. 

Ustou (repéré à Vincennes le 25/09) : Il nous doit de l'argent du meeting précédent, et peut nous rembourser. Sa sortie précédente petite piste avait indiqué un petit regain de forme et il s'est pleinement confirmé sur la grande piste où il a été très bon second d'Uranus du Corta tuot en restant ferré. Il doit retrouver son jour sous peu. 

 

Carat Williams (repéré à Vincennes le 25/09) : Bon, celui-là a priori tout le monde l'a vu, mais je me sens quand même obligé de vous le mettre au cas où. Quand tout le monde était rivé sur le duel entre Traders et Classic Way, cet autre Guarato a fait un truc assez exceptionnel en se montrant fautif en plaine puis parqué à 3 nez au vent depuis le début de la montée. Malgré cela il n'a jamais molli et a pris une superbe seconde place. On pourrait le voir évoluer à un sacré niveau cet hiver. 

 

Spartan Kronos (repéré à Vincennes le 25/09) : On est tombé amoureux de ce cheval suédois entrainé par C. Luguauer, qui avait emballé son monde en juin, et qui l'a encore fait ce dimanche en venant à bout de la terreur Bugsy Malone, en le pistant toute la course, signe d'un moteur de base exceptionnel. Avec 215.000€ de gains, il a le temps de voir venir. 

 

Publié dans Chevaux repérés

Commenter cet article

Amart 22/10/2016 11:35

Très bien je suis