50 chevaux à suivre pour le meeting d'hiver

Publié le par Kevin

50 chevaux à suivre pour le meeting d'hiver

On y est ! Le meeting d'hiver de Vincennes prendra son envol officiellement ce mercredi 2 novembre lors de la première réunion diurne. Comme j'aime à le faire chaque année, voici ici une liste de chevaux à suivre tout au long de ces 4 mois sur la cendrée parisienne, non pas aveuglément car pas mal d'entre eux ne sont pas toutes distances et auront clairement des objectifs, mais ils devraient tous être en mesure de remporter au moins une course dans ces prochains mois. 

Je pars ici sur une liste de 50 chevaux, répartis par générations, plus les étrangers, sachant que je posterai des chevaux repérés régulièrement tout au long du meeting, idéalement après chaque réunion. Vous verrez que j'ai volontairement écarté les 2 ans, peu fiables encore, et mis assez peu de 3 ans car on va surtout en découvrir tout au long du meeting. J'ai préféré mettre l'accent sur les chevaux en devenir déjà bien rôdés et sur les vieux et les chevaux de quinté que l'on va retrouver très régulièrement. Comme vous le verrez j'ai tamponné d'un macaron "Coup de Coeur" ceux qui me plaisent tout particulièrement. 

Bon meeting à tous !! 

Les 3 ans

Diable du Vivier - Un Guarato qui a de gros moyens et arrive déclassé sur ce meeting. Fautif en septembre sur la petite piste, il aura largement les moyens de faire parler de lui cet hiver. 

Da Vinci Bond - Un autre Guarato qui m'a tapé dans l'oeil lors de son succès sur la grande piste en fin meeting de meeting estival car il a cloué tout le monde sur place ce jour-là. Second depuis petite piste d'un bon poulain, il a les moyens de regagner une ou deux courses  cet hiver. 

Les 4 ans  

Chapella Phédo - Une pouliche de la famille Touvais vue à l'oeuvre l'hiver dernier où elle a gagné deux courses de suite en se montrant totalement déclassée, mais aussi un peu délicate dans sa mise en jambes. Après une saison de repos en vue de ce nouvel exercice 2016-2017, elle a eu besoin d'une course de rentrée pour tout de suite mettre ses progrès en relief, en finissant belle 3e de Colonel aux Sables d'Olonne, montrant ce jour-là qu'elle avait pris de la force et était devenue plus sûre dans ses allures. Elle se retrouve en retard de gains d'entrée de meeting et il faut prendre un abonnement avec elle, surtout longue distance. Un coup de coeur perso.

 

Cristal Money - Un champion de Thierry Duvaldestin qui a gagné déjà son groupe 1 l'an passé, le Prix de l'Etoile, mais qui s'est blessé juste avant le Critérium des 3 ans et qui a été préservé depuis. Il a trois parcours dans les jambes à présent, commence donc à revenir en très belle forme et son mentor compte beaucoup sur lui dans le Critérium Continental (25 décembre). Il vaut sans doute Charly du Noyer, je l'aime beaucoup.

 

Chini de l'Oison - Un cheval que j'adore car doté d'un énorme moteur, mais qui reste délicat d'allures, surtout dans les premiers mètres à la volte, raison pour laquelle il vaut mieux le suivre sur les parcours de vitesse. Passé chez Philippe Daugeard il y a peu, je vous invite à regarder notamment sa course en retrait du 10 septembre pour vous persuader de ses moyens. On va voir ce que son nouveau mentor aura pu faire pour le canaliser, mais si cela porte ses fruits ce cheval est en gros retard de gains. 

Cayenne de Houelle - Une pensionnaire de Franck Leblanc qui avait gagné deux courses l'hiver passé avec la manière et que son mentor a volontairement déclassée cette année, et qui va donc trouver des tâches à sa portée en début de meeting. A suivre de près, longue distance surtout. 

Carlo de Carsi - Un Baudouin qui avait gagné l'hiver passé à la faveur du déferrage et qui a plusieurs courses de rentrée dans les jambes, ce qui indique qu'il devrait vite courir et courir vite d'emblée de meeting. A suivre uniquement pieds nus. 

Coco de Rocha - Le fait d'être pieds nus lui avait pas mal réussi l'hiver dernier, et l'on peut penser qu'il sera encore redoutable dans cette configuration durant ce meeting car il a été préservé cette saison. 

Cérenzo Turbo - Un bon cheval, relativement préservé par G.A. Pou Pou son mentor espagnol, mais il compte déjà des références solides qui l'autorisent à avoir des ambitions sérieux cet hiver, d'autant qu'il a tracé dernièrement des parcours prometteurs. 

Chelsea des Champs - Une pouliche qui a un profil similaire à celui de Cayenne de Houelle, avec qui elle a croisé le fer d'ailleurs l'hiver dernier. Elle a été préservée toute l'année et aura des courses à sa portée assez tôt durant le meeting. A suivre surtout DP, voire D4 si Damien Bonne tente l'aventure. 

Caorches - Une Duvaldestin qui m'avait beaucoup plu lors du précédent meeting, et qui a elle aussi été mise dans du coton. Elle ne sera sans doute pas compétitive d'emblée puisqu'elle n'a pas encore fait sa rentrée, mais quand elle sera présentée pieds nus c'est le signe qu'il faudra compter sur elle. 

 

Class de Loriol - Une demoiselle de classe, qui l'hiver passé aurait battu Cédéa Josselyn sans une petite gêne et qui ensuite a pris sa revanche. Préservée ensuite, elle a de très belles choses à faire durant ce meeting, peut-être même jusqu'à venir se positionner parmi les meilleures demoiselles de cette génération un peu creuse. Un coup de coeur. 

 

Carat Williams - On a tout vu de lui dans la fameuse course à la mort entre Traders et Classic Way perdue par ce dernier, puisqu'après une faute il est revenu finir 2e du premier nommé dans un style splendide. Il a ensuite vaincu facilement à Chartres de bout en bout devant Céré Josselyn qui est sans doute la meilleure femelle du moment dans cette génération. Bien sûr il a des pointures chez les mâles à affronter, mais c'est un cheval en devenir. 

Les 5 ans

Bold Eagle - C'est un peu une escroquerie de le mettre en cheval à suivre, mais ça en serait aussi une de faire une sélection pour l'hiver sans parler du meilleur d'entre tous. Car le lauréat du dernier Prix d'Amérique sera plus que jamais le mieux placé pour se succéder à lui-même après une campagne estivale parfaite qui l'a vu gagner deux nouveaux groupes I. Il disputera le Marcel Laurent (face à Charly du Noyer), avant le Bourbonnais puis le Bourgogne, et la tripe couronne de l'hiver qu'il devrait cette fois remporter. 

Black Rock - Un Levesque qui aurait pu courir le Critérium s'il avait été en pleine forme, ce qui n'était pas le cas. Dès lors, avec 150.000€ de gains, on peut le penser tout à fait capable de très bien faire cet hiver sur les parcours de tenue dans des lots à sa portée. 

Bar d'Or - Un coup de coeur que ce pensionnaire du redoutable et sous-coté Alexis Garandeau qui en fin d'été a pris une belle 2e place dans un quinté de vitesse grande piste. Cinquième depuis à Enghien où rendre les mètres était compliqué, il a de très belles choses à faire sur la grande piste quand il sera déferré. 

Bakchich - Fougueux en début de carrière, il s'est calmé petit à petit et cette année il a enfin pu donner sa pleine mesure, et l'on a vu de quoi il était capable, faisant par exemple jeu égal avec Spartak Kronos, lequel a depuis battu Bugsy Malone. Avec quelques parcours dans les jambes et 160.000€ au compteur, il va sensiblement augmenter ce chiffre dans les mois à venir. 

Berenice's Fella - Entrainée par Fabrice Souloy en tout début de carrière puis longtemps absente, elle est passée chez la famille Mottier cette année et a montré cet été qu'elle était bien en retard de gains. Allante, elle doit rattraper le temps perdu pieds nus. 

Baxter du Klau - Un Baudouin qui a de gros moyens et que son mentor a préservé pour cet hiver. Il vient juste de faire une rentrée et sera à suivre quand il sera pieds nus car il a des gains à prendre, clairement.

 

Bacchus d'Ela - Un pensionnaire de Franck Ouvrie à qui le déferrage des 4 avait changé la vie l'hiver dernier, et qui avait battu un certain Bad Boy du Dollar, depuis 6e du C5. Il compte deux courses de rentrée dans les jambes et ne devrait plus tarder à trouver son jour, sans les chaussures. 

 

Baladin Hongrois - En classe pure il est d'un niveau similaire à Bakchich, qu'il devrait retrouver tout au long du meeting du coup, mais il l'avait battu au printemps en marchant un petit '12 sur les 2.700m de la grande piste, ce qui en dit long sur ses moyens. Il a peu couru depuis et vient de gagner à Laval. Le déferrage lui va bien mais il est aussi bon avec les fers. A suivre de très près.

Blues d'Ourville - On adore ce beau blond qui a traversé une période compliquée en début d'année mais qui est revenu au mieux au bon moment. Excellent second de Cash Gamble dans un quinté de vitesse petite piste, il mériterait vraiment de gagner une bonne épreuve cet hiver, surtout sur distance réduite.

 

 

Belina Josselyn - JMB a sans doute trouvé en elle un cheval capable de briguer le podium dans un Prix d'Amérique. Elle n'a cessé de progresser depuis plusieurs mois, au point de prendre la 2e place du C5 derrière l'intouchable Bold Eagle. Lauréate désinvolte ensuite du Prix d'Eté, elle doit pouvoir gagner une B où le patron ne sera pas là, au minimum. 

Baraka d'Henlou - Elle a prouvé cet été qu'elle était une très bonne jument sous la selle. Ce sera son dernier hiver avant de partir au haras, mais avant cela elle doit pouvoir très bien faire dans des belles épreuves au monté sur les 2.175m de la grande piste. 

Begum Fromentro - La France entière a pleuré au départ du Prix de Normandie où elle partait couru, mais elle était dans un mauvais jour alors qu'elle avait prouvé dans la dernière préparatoire qu'elle était sans doute la meilleure de sa génération. Elle aura largement l'occasion de le prouver en passant chez les vieux, de préférence sur les parcours de tenue. 

Boss du Méleuc - Un cheval de grande qualité de Yannick-Alain Briand qui a aligné 4 succès de rang l'hiver dernier au monté dans des chronos souvent de très haut niveau et qui va essayer d'en faire de même cet hiver, ce qui n'est pas du tout impossible car c'est vraiment un top cheval. Dommage qu'il soit hongre car il a un Cornulier dans les jambes à n'en pas douter. 

Barry Black - Un pensionnaire de J.Ph. Raffegeau  que j'aime bien sans qu'il ne soit une grosse pointure, mais il avait gagné sa course en fin de meeting dernier en étant pieds nus, et il va arriver sur celui-ci avec deux courses dans les jambes. Gare à lui quand il sera présenté sans les chaussures, avec Franck Nivard de préférence. 

 

Les chevaux d'âge

Azur Somolli - Un beau cheval entrainé par Sébastien Ernault et qui cet été grande piste avait crevé les jumelles dans la ligne droite en finissant 2e d'Archangel AM. Lauréat ensuite à Mauquenchy puis fautif à Caen, il devrait être compétitif dans les premiers quintés pour chevaux d'âge du meeting. 

Ustou - Un cheval assez dur, qui a prouvé qu'il revenait bien sur la petite piste en début d'automne avant de s'imposer facilement à Mauquenchy dans une course principale. C'est un cheval fiable pour les quintés de vieux chevaux de l'hiver. 

 

Ultra de Vindecy - Lui aussi il est fiable, il a une pointe de vitesse admirable et on adore son modèle, d'autant qu'il court sans enrênement. Dans les quintés à poteau égal ou sur 2.100m il va avoir de belles choses à faire, d'autant qu'il a montré à Feurs récemment qu'il revenait très bien.

 

Aéro King - On suit depuis un moment maintenant ce cheval qui n'a pas une grosse pointe de vitesse mais surtout une tenue à toute épreuve. Lauréat à Mauquenchy, il a été piégé aux 25m dans un quinté à Enghien en dernier lieu et devrait trouver son jour en début de meeting sur 2.700m. 

Aubrion du Gers - JMB ne pensait sans doute pas le voir arriver à un tel niveau, lui qui peinait à gagner un prix de série en début de carrière. Totalement déclenché l'hiver dernier où il a aligné les grandes performances, il a confirmé dans le GNT notamment cette saison et on le suivra dans les gros quintés du meeting.

Ulka des Champs - De par son histoire, son courage, mais aussi la sympathie de son mentor, ce sera un coup de coeur que cette jument miraculée qui est en route pour disputer le Cornulier en Janvier avec des ambitions. On oublie sa dernière sortie petite piste où cela s'est joué contre elle et où elle n'était pas au mieux, elle va reprendre le cours de ses bons résultats rapidement dans une discipline où l'on est un peu en crise actuellement. 

Viking du Pilet - Il figure dans mon précédent post d'il y a quelques semaines mais comme je centralise tout ici, il a largement sa place car il sera près dès le début du meeting. Après deux courses de rentrée, il a fourni une superbe fin de course à Meslay dernièrement pour se classer 3e et on devrait le voir rapidement dans les quintés de chevaux d'âge. 

A Nice Boy - Il est dans le même cas que le précédent. On a vu lors de sa dernière sortie en province qu'il n'était plus très loin de son meilleur niveau et considérant ses performances de l'hiver passé, on sait qu'il aura de quoi faire durant ce meeting. 

Univers de Daidou - Un pensionnaire de Thierry Duvaldestin qui a été un peu ménagé en cours de saison, ce qui lui a été bénéfique car il reste sur deux beaux succès, l'un dans un quinté à Vincennes et l'autre à Caen dans le Grand Prix dans un lot relevé. Il aura sans doute l'occasion de s'imposer encore dans les quintés cet hiver. 

Uno Dancer - Compagnon de l'autre, il est d'une valeur similaire mais lui par contre cherche sa course en ce moment. Il doit pouvoir la trouver dans les quintés à poteau égal où quand il partira au premier échelon car il a besoin de la bonne course. 

Up the Green - Il a prouvé ses moyens par le passé, et cette année il a été absent une grosse partie de la saison et ne compte qu'une course dans les jambes à Vincennes cet automne, où il a très bien fini en retrait. Il a largement la qualité pour gagner au moins un quinté en cours de meeting. 

Attacus - Un pensionnaire de Sébastien Guarato qui a beaucoup de vitesse et qui a été volontairement ménagé en vue du meeting où il aura son mot à dire dans les quintés sur 2.100m. 

Viking Blue - Un drôle d'engin celui-là, capable quand il est au top de gagner de bout en bout en marchant un petit '12 sur la grande piste, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Qualifié pour la finale du GNT suite à sa place de Salon-de-Provence, cette épreuve sera sans doute son principal objectif du meeting puisqu'il est hongre. 

 

 

Arthur d'Atom - Un cheval monté que l'a adoré l'hiver passé où il a réalisé de très bonnes performances sur la grande piste où il a battu Amour Fou notamment. Décevant une fois en août, on attend de le voir revenir à son top niveau mais si tel lest le cas cet hiver, il a de l'argent en masse à prendre. 

Aventurier Céhère - Dans la même veine que le précédent mais sans doute encore meilleur, il a été parfait l'hiver dernier et il pourrait se hisser parmi les meilleurs hongres du pays sous la selle. Il rentre ce mardi à Laval et l'on devrait assez vite le retrouver au sommet de son art après une année de repos. 

Action Partage - Une jument de l'écurie Levesque que l'on aime beaucoup et qui a franchi un palier en étant présentée pieds nus pour ses objectifs. Ainsi, elle semble capable de gagner plusieurs épreuves cet hiver. A suivre en confiance, surtout sur les 2.700m de la grande piste où elle sera engagée dès le début du meeting. 

Les étrangers 

​​​​​​Viking Va Bene : Excellent tout l'hiver dernier chez Fabrice Souloy et passé chez Thierry Duvaldestin pour les raisons que l'on sait, ce suédois a été mis au repos en vue de cet hiver et il sera à suivre en grande confiance dans les gros quintés internationaux du meeting. Il fait toutes les distances. Abonnement. 

 

 

Pioneer Gar - Un beau cheval noir qui sait finir ses courses et qui avait été piégé par une course sans train dans un quinté où il était notre favori cet été à Vincennes. Lauréat depuis à Agen, il sera à suivre dans les quintés européens pour chevaux d'âge.

Opitergium - Estimé par Robert Bergh, il est arrivé chez nous cet été, montrant qu'il était à cours de forme dans un premier temps, avant de crever les jumelles la fois suivante dans un quinté à Enghien. Il est en retard de gains par rapport à nos chevaux et s'il fait la grande piste il ne devrait avoir aucun mal à s'imposer. 

Vitesse du Val - Un coup de coeur perso pour cette jument suédoise même si son patronyme est bien français. Seconde de l'excellent Powell BI à Vincennes sur 2.100m, elle a ensuite gagné à deux reprises en province avant de finir 2e d'un quinté à Enghien avec l'excuse d'avoir tiré dans le parcours. Estimée par Bruno Bougouin qui l'a considère en gros retard de gains, c'est un abonnement à prendre. 

Cash Gamble - Un fils de Ready Cash qui est arrivé chez nous cet été et qui a vite montré ses moyens à Enghien, puis en province, avant de gagner comme à la parade un quinté petite piste. Il va monter les échelons cet hiver et confirmer, il est déclassé.

Call Me Keeper - Un super cheval découvert il y a 2 ans dans nos contrées, et qui depuis est arrivé quasiment au niveau où on l'attendait, à savoir proche des meilleurs. Il a gagné très facilement le GP Anjou Maine, et il fera sans doute partie des chevaux les plus en vue du Prix de Bretagne, la première préparatoire au Prix d'Amérique. Sinon, il devrait avoir de gros quintés internationaux à son programme où il sera redoutable s'il ne connaît pas de soucis d'allures. 

Archangel AM - Très compliqué à saisir l'hiver dernier, il est revenu cet été chez nous transformé et beaucoup plus sûr, ce qui l'a rendu en retard de gains. Lauréat de ses 3 dernières sorties, il n'a pas été revu depuis début octobre mais devrait se montrer compétitif dès le début du meeting dans les bons petits quintés internationaux pour chevaux d'âge. 

 

 

Publié dans Chevaux repérés

Commenter cet article