Les notes du 2 Novembre à Vincennes

Publié le par Kevin

Les notes du 2 Novembre à Vincennes

Quelques petites notes de cette première réunion diurne à Vincennes, ouverture officielle du meeting d'hiver. Je précise qu'il peut y avoir dedans des chevaux déjà mentionnés dans ma sélection, mais les notes sont un repérage qui peut très bien être une confirmation de ladite sélection. Vous me suivez ? 

 

Action Partage - Un exemple de ce qui est dit en préambule. Préparée pour ce Prix du Dorat, elle a été menée assez (trop ?) sagement par Pierrot Levesque, mais on a vu qu'elle dans la ligne droite au terme de laquelle elle a pris une probante 3e place. Elle peut totalement exploser cet hiver, si cela se passe mieux à l'avenir. 

Avenir de Blay - Apparemment il était plus prêt que ce que Tony Le Beller voulait bien l'avouer avant course, d'autant qu'il est quand même rare d'aller tête et corde avec un cheval pas prêt qui rentre de 6 mois... Mais malgré ça, il a gagné ce fameux Prix du Dorat dans un très bon chrono et en nous donnant des gages de sérieux pour l'hiver. Abonnement à prendre, parce que cette fois, c'est sûr, la prochaine fois il sera prêt.

Ultra de Vindecy - Nous étions archi chaud pour lui dans ce premier quinté du meeting, mais malheureusement pour lui cela s'est très mal goupillé dans le parcours, se retrouvant à deux nez au vent une bonne partie de la route, mais malgré cela il a fait preuve de beaucoup de courage pour garder une place. Nul doute qu'avec une meilleure course la prochaine fois il trouvera son jour. 

Cambo Majyc - On ne peut pas dire que l'on soit en sécurité quand on le voit courir, mais il est clair aussi que le moteur est monstrueux. Après son cavalier seul d'Enghien il a remis ça ce mercredi sur plus court et sur la grande piste. Si les petits cochons ne le mangent pas, il va en aligner des bâtons cet hiver.

Barbarella - On commençait à se demander quand elle allait donner sa pleine mesure, et reconnaissons ne pas avoir été assez attentifs à sa sortie d'Enghien, où elle aurait gagné selon Gaby si elle avait eu le jour. Et cette fois elle l'a eu, et elle a gagné très facilement, en jument capable d'en aligner encore une ou deux avec un parcours aussi favorable. A suivre.

Aubrion du Gers - Dommage qu'il ait perdu ses attributs celui-là... Quelle assurance dans le parcours du Prix des Cévennes. Jamais d'émotions pour ses (très nombreux) preneurs, pas même quand Anna Mix (qui repart enfin à la volte, et sans chuchoteur...) est venue le titiller dans la montée. On peut déjà noter la finale du GNT début décembre où il sera le grandissime favori. 

Eagle - Eagle fort même (!), car ce pensionnaire de Fabrice Souloy a vraiment été convaincant pour s'imposer. Après une grosse bagarre avec Etiouni en début de parcours, il a fini par prendre la tête, et après avoir temporisé il est reparti très facilement pour gagner sans émotions. Il est bien armé apparemment l'homme de Ginai dans cette génération.

 

Publié dans Chevaux repérés

Commenter cet article