Pronos R1 à Vincennes Vendredi

Publié le par Kevin

1ère course : 3 - Vivaldi d'Amboise -2-1-7-9-10-13

Vivaldi d'Amboise mériterait largement de renouer avec le succès et il peut y parvenir ici sur un parcours qu'il affectionne. On lui opposera Voice Dream, passée chez Souloy et qui a des lignes très parlantes, ainsi que Vurlice Montaval, cette fois déchaussée. Virgule Censerie est en forme euphorique et sera aussi en vue dans ce lot tout comme Vedette Américaine qui revient à Paris avec des ambitions malgré son numéro excentré. Vicky du Mirel, D4, et Vulcain Tonic, appliqué, peuvent jouer la 4e place.

3e course : 12 - Viking du Pilet -10-4-9-7-13-1

Viking du Pilet fait partie de nos chouchous repérés et son mentor avait précisé qu'il allait le courir sous la selle cet hiver. Nous en ferons notre favori ici d'autant qu'il fait bien les parcours de vitesse, mais Verdi de Tillard a prouvé récemment qu'il pouvait faire mieux que lui donner la réplique. Atout de Fontaine, à l'aise sur les tracés réduits et cette fois DP, sera à suivre pour le podium en compagnie de Vénicio Bello que l'on va racheter, et d'Ardelot qui préfère la petite piste à la grande. Ugolinviel, ferré mais en forme, et Abel Gaudinière, auront leur mot à dire.

4e course : 7 - Caïd -10-4-5-11-3-13-2

Caïd vient de se faire tabasser par Chistou d'Iraty qui n'est vraiment pas le premier venu et s'est encore baladé depuis à Laval, une ligne qui l'autorise à avoir les plus hautes ambitions ici pour la victoire sur un parcours qui va lui convenir. Charme de Star a fourni un bel effort final pour s'imposer à Enghien et peut rééditer ici, alors que Crésus Meslois essaiera enfin de rester au trot et que Calva Normand sera déferré des antérieurs cette fois, ce qui peut lui permettre de devancer Cachou des Puys. Cicero Noa ou Cador de Babel sont de bonnes chances pour les places.

5e course : 5 - Cromy -9-3-11-2-8

Cromy ne rentre pas de 5 mois comme son collègue d'entrainement Avenir de Blay, et lui est réellement prêt à faire une belle performance ici après avoir dominé par un cheval de classe en dernier lieu. Il devra tout de même battre Club de Golf, lui aussi dominé par Chistou d'Iraty récemment et qui semble s'amender. Cupidon For Ever a résister à deux très bons chevaux en dernier lieu et peut jouer les belles places ici avec Capitano de Lou qui essaiera de confirmer son splendide succès acquis sur plus court. Crazy Charm, à reprendre, et Casimir de Survie, sans ses fers, méritent une mention.

6e course : 1 - Diable du Vivier -4-2-7-6-9-3

Diable du Vivier n'a pas volé son patronyme en dernier lieu pour ses débuts à Vincennes mais son mentor est catégorique : il est déclassé. Daguet du Bois, irréprochable, et Don Lovely, à reprendre également d'urgence, seront ses plus sérieux opposants. Ensuite, les deux Dubois Dance Rock et Dream de Joudes ont le profil pour bien finir après une longue course d'attente, avec Damour Jiel et Dauphin du Maxfran.

7e course : 13 - Désirée des Forges -14-7-3-11-10-16

Désirée des Forges est aussi estimée que ne l'est Diable du Vivier et peut donc frapper fort pour son retour sous la selle, dans une course où à peu près tout est possible. Dolesmie Mérité par exemple a largement son mot à dire si elle aussi reste sage, mais c'est aussi le cas de Daisy Maisy, Duchesse de Sarthe ou Déesse du Levant. Une course pour cardiaques donc.

8e course : 1 - Elena Princesse -12-4-10-11-3

Fabrice Souloy a l'air d'avoir une petite armée de "E" très intéressants et il nous présente ici une fille de Timoko, Eléna Princesse, qui essaiera de faire aussi que Eagle, qui a gagné la version masculine de cette course mercredi en faisant un truc. Mais Extrême Vrie, qui a bien gagné à Cabourg, ou Eternity du Belver qui a débuté d'éclatante façon, ne semblent pas devoir la laisser faire. La Guarato Etoile d'Amour essaiera de confirmer son dernier succès, avec Elisione Mag qui nous doit un petit rachat. 

 

Cheval de la réunion : 601 Diable du Vivier

Coup de coeur : 312 Viking du Pilet

Coup sûr placé : 103 Vivaldi d'Amboise

 

Publié dans Pronos, Vincennes

Commenter cet article