QIPCO Prix du Jockey-Club 2017 : Brametot doit (et va) confirmer

Publié le par Kevin

Salut à tous, on ne pouvait passer sous silence ce grand moment de l'année hippique qu'est le Prix du Jockey-Club, cette année seulement nanti de 12 partants, mais ne pas en parler eut été un sacrilège même si j'en vois à droite à gauche dénigrer notre plus grand classique pour 3 ans, et ils n'ont pas tort de récriminer contre la distance qui a changé il y a quelques années, mais on fait avec ce que l'on a. 

Si les pluies tombées hier n'ont pas trop assoupli la piste, on n'a absolument aucune raison d'aller contre Brametot qui a démontré tout son talent dans la Poule d'Essai. Si bien qu'un doublé pas si fréquent depuis la refonte du programme est très envisageable. 

S'il y a un peu de souplesse, Recoletos nous plaît bien pour lui donner la réplique, mais si cela reste ferme, alors le Fabre Plumatic sera tout sauf un faire-valoir. 

QIPCO Prix du Jockey-Club 2017 : Brametot doit (et va) confirmer

Les bases : 

1 - Brametot - Parce qu'une vidéo vaut parfois mieux qu'un long discours, je vous mets la victoire de Brametot dans la Poule d'Essai. Parce que ce qu'il réalise ce jour-là est fantastique. Monstrueux. Revoir la course encore et encore permet de s'en persuader. A ceux qui se demandent s'il tiendra 2.100m, notre réponse est oui. Si vous vous demandez s'il sera encore meilleur sur plus long, nous répondrons par la négative. Comment être meilleur que ce qu'il a fait ce jour-là ? 

Les belles chances : 

5 - Recoletos - Il nous a fait des impressions folles les trois fois où il a couru cette année, surtout en dernier lieu dans le Greffulhe où il n'a laissé aucune chance à Waldgeist. Il est clair qu'il est vraiment fort en piste bien souple, ce qui peut être le cas ici. Si ça ne l'est pas, ça peut se compliquer.

12 - Plumatic - Un cheval de bon terrain qui avait impressionné pour ses débuts à Saint-Cloud et les a en partie seulement confirmé l'autre jour en terrain plus souple, ce qui est plus compliqué pour lui. Si c'est assez ferme ici, il faut s'attendre à le voir bien courir, voire même à donner une probante réplique à Brametot. Attetion, Dédé Fabre est confiant. 

11 - Rivet - On est un peu obligé de le retenir car la ligne de la Poule, dont il a fini 3e pas si loin des deux premiers, est la meilleure qu'on puisse avoir, contrairement à celle du Derby. Par contre il préfère du terrain souple. Pas sûr qu'il l'ait, par contre son jockey se fera un malin plaisir d'imprimer un faux-rythme devant.

6 - Bay of Poets - Il va être galvaudé et même sous-estimé par la presse française, pourtant c'est un cheval qui a été battu sans mal courir par les deux gros favoris du Derby d'Epsom, Crackman et Cliffs of Moher qui ont fini second et 3e d'un Derby sans doute pas fabuleux, battus par un gros outsider. Mais quand même, si l'on sort de nos gros favoris, il n'est pas ridicule pour les places. 

2 - Waldgeist - Lui aussi va préférer un terrain un peu souple, et nul doute qu'il courra en progrès par rapport à sa rentrée derrière Recoletos où il a tout de même bien tenu sa partie. Cela dit on a du mal à voir en lui un lauréat potentiel, mais on peut se tromper.

8 - Soleil Marin - Lui il lui faut du bien souple, origines obligent, même s'il a battu Akihiro en bon terrain en dernier lieu, il est clair qu'il l'aurait dominé bien plus facilement en sol profond. Ici c'est encore plus relevé, et il a au moins une chance pour les places avant l'heure, voire mieux donc, si le sol est comme attendu.

 

Synthèse : 1-5-12-11-6-2-8

Publié dans Prix du Jockey-Club