Pronos R1 à Auteuil Dimanche, by Simon

Publié le par Kevin

La grande interrogation de ce week-end réside sur l’état du terrain qui sera soit standard, autour de 3,8 ou 3,9 ou terrain plus lourd. Ce matin, j’ai fait les pronos pour samedi avec une météo qui ne prévoyait pas de pluie. Comme j’ai vu que ce n’était pas sûr, j’ai assuré mes arrières en mettant des chevaux qui iront de toute façon dans le lourd mais là cet après-midi la météo n’est plus la même et la pluie est annoncée samedi dans l’après-midi et encore plus dans la soirée, ce qui alourdirait considérablement le terrain déjà haché par les courses du samedi. Et cette donnée pourrait tout changer.

Le programme est somptueux avec 3 groupes I au programme et une magnifique Haye Jousselin avec la légende Milord Thomas qui s’attaque à un quatrième succès de rang. Lui qui ne devait pas courir et qui vient de faire sa rentrée la semaine dernière réhausse l’attrait de ce week-end. Guillaume Macaire va-t-il faire le jackpot en gagnant les 4 groupes 1 ? Je ne le pense pas puisque je n’ai pas placé Device en tête mais tout est possible.

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir les pronos.

1ère course 

On commence gentiment, tranquillement, on se met dans le bain avec un steeple pour 4 ans AQPS, le traditionnel prix Coq Gaulois.

On s’attardera sur trois candidatures ici, qui semblent se détacher. Présenté par David Cottin et revenu d’outre-manche il y a peu, Dompérignon du Lys (7) a fait une rentrée remarquée sur la piste de Compiègne derrière l’excellent King Goubert et l’utile Quick Wave. C’est un cheval assez grand qui devrait apprécier les longues lignes droites de la Butte Mortemart. J’ai senti son entraineur assez confiant. Il a un très bon rôle jouer surtout si les pluies tombent. Placé de listed, Danse avec Jersey (8) sera son principal adversaire et constitue ici un favori logique, je veux dire en cela qu’il partira le plus joué très certainement. Les lignes sont là, l’aptitude à la piste aussi, il devra juste découvrir les gros. Première chance. On surveillera enfin De Main de Maître (4) qui vient de gagner facilement dans un terrain odieux à Moulins. Il a prouvé sa grande tenue ce jour-là. Bien né, il semble beaucoup mieux qu’en mars lorsqu’il avait débuté en haie sur cette piste. C’est certainement une bonne recrue pour Auteuil. Je ne sais pas trop comment l’évaluer donc je me contenterai de la mettre en troisième position mais il est peut-être vraiment bon auquel cas la victoire n’est pas chose impossible.

Prono : 7-8-4

2ème course

Un très beau plateau pour ce Prix Fondeur (Listed) cette année, une course idéale pour les bons chasers de 5 ans pas encore prêt à affronter les meilleurs vieux.

Un plateau qui aurait même valu un label groupe III.

C’est très ouvert et je vais éviter de me laisser trop aller. Je ne vous citerai qu’un cheval, qui sera mon favori avec Corazones (2) qui court rapproché, ce qui ne m’inquiète pas dans cette maison, mais qui semble aussi meilleur que jamais. S’il pleut, alors ça sera que mieux pour lui. Il vient de terminer

deuxième à Compiègne à ¼ de longueur de The Stomp et devant Milord Thomas. La longue distance va l’avantager. Bref, je pense que c’est un tout bon qui ira avec les meilleurs l’an prochain. C’est mon favori et la cote sera belle.

Prono : 2

3ème course 

On passe au premier groupe I de la journée avec le Cambacérès qui sacrera le meilleur 3 ans sur les haies. Une seule pouliche, Marlonne (10), tente l’aventure face aux males. Des champions ont inscrit leur nom à cette épreuve. On rentre tout de suite dans le vif du sujet en passant les concurrents au crible.

Pesk Ebrel (1) : Il a laissé une belle impression dans le peloton A du Pride of Kildare la dernière fois. Il s’est montré très appliqué malgré une grande avance prise. Cependant, il s’attaque à forte partie ici et il lui faudra vraiment prendre beaucoup d’avance. Un terrain plus profond serait un avantage. On se fait aussi plaisir dans son entourage et c’est tout à fait légitime. Sachez que la ligne n’a pas répété du tout ce qui n’est pas bon signe. A moins d’une grosse surprise et d’un déroulement de course favorable, ça ne va pas être évident.

Klassical Dream (2) : Il n’a pas gagné en deux sorties mais il progresse et est tombé sur des os à chaque fois. Dans le Piomarès, il a terminé assez loin derrière le très bon Magic Saint et Mozo Guapo qu’il retrouvera ici mais il prolongeait bien son effort dans la ligne droite. Dernièrement, il a vu une fusée fondre sur lui, en la personne de Rock de Baune. Ce jour-là, il courrait vraiment bien en prenant un avantage certain entre les deux dernières haies. Il doit encore progresser et peut tomber sur des chevaux plus aguerris mais il ne va pas être ridicule. Attention pour une place.

Mozo Guapo (3) : Il s’est offert une belle lutte dernièrement avec un très bon poulain qui s’appelle Magic Saint. Avant ça, il avait gagné un Finot moyen là encore à la lutte avec Janidex qui n’a pas recouru. Il a une belle classe de plat et saute bien. L’armada Macaire est dangereuse mais sa dernière course m’a plu. Il peut les embêter dans la ligne droite s’il n’est pas trop loin.

Nil Dream (4) : Un peu comme Klassical Dream, il progresse gentiment mais lui encore plus gentiment. Il a certainement des moyens mais il peut manquer d’expérience et un peu de classe ici. Pas facile.

Tunis (5) : Le premier des trois mousquetaires de Guillaume Macaire. Il avait gagné le round 1 au printemps dans le prix Aguado (Gr III). Battu par Beau Gosse puis par Master Dino dans la dernière préparatoire, il a échoué de peu à chaque fois. C’est une base et il peut gagner, d’autant qu’il sera mieux placé au poids cette fois.

 

Beau Gosse (6) : Il vient de tomber lourdement dans le prix Talhouet-Roy et ça n’est jamais facile de s’en remettre. Il a aussi abordé l’automne avec plus de condition puisqu’il est pas passé par la filière Clairefontaine. D’un autre côté, il a aussi moins d’expérience et sa performance dans le Robert Lejeune est significative. Il a de la classe mais peut-être un poil moins que les deux autres. Je choisis l’hypothèse de la forme de l’été pour expliquer sa victoire dans le Robert Lejeune. Je peux me tromper.

Master Dino (7) : Je le pensais en-dessous des deux autres, suite au prix Robert Lejeune et au prix Aguado et il vient de gagner dans la dernière préparatoire sans aucune contestation. Il a de l’expérience et j’ai l’impression qu’il progresse. Je reste pro-Tunis mais il a sa chance pour la victoire.

 

Ajas (8) : C’est le premier partant dans un Groupe I pour David Cottin. Il a réussi un très beau printemps en s’imposant pour ses deux premières sorties en remportant le prix Go Ahead. Il a été moins bien ensuite et semble revenir bien, c’était beaucoup mieux la dernière fois. Il a un défaut pour les groupes 1, c’est qu’il est parfois un peu chaud et fautif ce qui peut lui couper l’action. David Cottin l’a préparé pour ça et c’est un metteur au point. S’il est concentré, c’est celui qui peut briser le trio Macaire. Grosse méfiance.

Espion du Chenet (9) : Surprenant vainqueur du peloton B du Pride of Kildare, on ne l’a pas revu depuis. Tout le monde n’a pas recouru parmi les chevaux derrière lui mais ça m’a pas emballé, emballé. Autant Pesk Ebrel peut garder quelque chose en prenant de l’avance, autant lui qui semble attendre devra progresser malgré sa victoire pour suivre le meilleur au moment de l’accélération. Difficile d’être catégorique avec un cheval qui n’a couru qu’une fois et a gagné mais ça me semble difficile.

Marlonne (10) : Seule femelle du lot, on aurait aimé plus de pluie avec elle. Elle a été bien battue dernièrement dans le prix Magne avec la pouliche. Elle aurait eu la 2ème ou 3ème chance dans le Bournosienne, ça va être compliqué avec elle.

 

Prono : 5-7 / 8-6

4ème course 

Le Grand steeple des 4 ans, le Prix Maurice Gillois avec un très beau plateau. Là encore Guillaume Macaire, qui ne gagnera donc pas tous les groupes I, est très bien armé. On voit tout ça ensemble.

Dica de Thaix (1) : C’est un super AQPS qui est bon en plat, en haies, et en steeple. Lors de la dernière préparatoire, il a fait illusion et aurait sans doute fini plus près sans sa faute à la double barrière. Je pense qu’il serait beaucoup mieux en terrain lourd mais je n’en suis pas sûr, c’est un peu l’inconnu de ce côté. En tout cas, il aura besoin d’une course dure. Je pense aussi qu’on ne va le tuer pour cette course car c’est pas impossible qu’il aille à Pau pour courir le Grand Steeple comme le fait souvent Guy Cherel avec de bons chevaux. Si tout se passe bien, une place sur le podium n’est pas à exclure. Pour la victoire ça sera plus compliqué.

Petellat du Rheu (2) : Il a terminé bon troisième du prix Edmond Barachin dans la foulée du meeting de Clairefontaine. Il était en condition avancé, c’était bien joué de la part de son entourage. La dernière fois dans le Orcada, il y avait tout le monde et tout le monde était plus affûté, et sa classe en moins s’est ressenti. C’est un bon cheval qui pourrait se placer dans le Morgex par exemple, dans quelques semaines, mais ici ça va être compliqué à moins d’une grande monte de Jonathan Plouganou.

Full Glass (3) : Le premier des 4 pensionnaires de maître Guillaume Macaire. Il arrive ici avec beaucoup de fraicheur puisqu’il n’a qu’une course dans les jambes, course à Cholet dans laquelle il n’a pas eu à puiser dans ses réserves. Arrêté dans le Ferdinand Dufaure au printemps, il a pris des places dans les préparatoires mais sans inquiéter les meilleurs. Lui aussi sera à suivre dans le Morgex s’il le court mais pour l’instant j’en préfère d’autre. Un terrain plus souple l’avantagerait.

Srelighonn (4) : Voilà un candidat à la victoire. Edward d’Argent était absent dans le Ferdinand Dufaure, il en a profité pour gagner. Il est vraiment sur la montante et progresse au fil de ses sorties se rapprochant des premiers, un peu la même trajectoire qu’un Alex de Larredya, on a vu ce que ça a donné. La longue distance et le terrain tout de même assez souple, seront un avantage. Il va être prêt et ne sera pas loin de la gagne même si on peut le penser un peu en dessous d’Edward. Comme Alex, il est mieux placé au poids cette fois-ci.

On The Go (5) : Un peu barré avec les meilleurs sur les haies, il est tout fraichement arrivé sur les gros et son adaptation est remarquable. Il vient de très bien courir dans le prix Orcada. Il pourrait manquer d’expérience et il est un peu moins bien placé au poids mais sa marge de progression est grande. De plus, sa classe de haie peut faire mal pour finir. Première chance.

Burn Out (6) : On a choisi de passer par Compiègne pour préparer cette course et ça s’est mal passé. Avant ça, il a montré des limites avec les meilleurs. S’il pleut beaucoup, il peut s’en sortir sinon ça sera quand même dur sur ce qu’il a fait jusqu’ici. Pas la meilleure chance de Guillaume Macaire.

Edward d’Argent (7) : C’est la classe à l’état pur et il vient de se racheter après sa deuxième place pour sa rentrée. C’est le grand favori logique mais ce n’est pas un pénalty, je le trouve pas aussi percutant qu’il ne l’était avant. Faut que je fasse un choix mais pas sûr qu’il sera en tête. En valeur pure, c’est le meilleur par contre.

 

Dalia Grandchamp (8) : Elle n’a pas eu le meilleur des parcours la dernière fois car elle a dû prendre la chasse à son compte. Avant ça, elle avait été très convaincante. Deuxième du Ferdinand Dufaure, battue par son compagnon de boxe à la lutte, elle peut les regarder droit dans les yeux. Je vais peut-être la mettre en tête.

 

 

Goddess Freja (9) : On tente le coup avec elle après une bonne course derrière le bon Grand des Landes. Elle n’a pas de poids et va essayer de récupérer des morts mais ça va pas être facile de faire l’arrivée.

C’est très ouvert, donc la confiance n’est pas très haute mais je pense qu’il peut y avoir quelques surprises

Prono : 8 4 7 5 / 1

6ème course 

C’est la belle, celle qu’on attend avec la présence de Milord Thomas. Un combat de titans pendant 5500m et là-aussi un lot très ouvert.

Milord Thomas (1) : Il est là, prêt à défendre son titre pour la quatrième fois. C’est un crack, tous les superlatifs peuvent être utilisés. Il vient donc, comme tout le monde le sait, de faire sa rentrée sur la piste de Compiègne. Il n’a pas eu une course dure et c’est sans doute ce qui a motivé son entraineur. Comme il pourrait manquer un peu, ce n’est peut-être pas plus mal que ça ne soit pas lourd même si en temps normal, il aurait préféré. Il faudra sans doute le monter défensif mais son entraineur sait ce qu’il fait. Pour la beauté du sport, ça serait magnifique qu’il gagne et je le souhaite mais comme je suis aussi-là pour vous donner le meilleur prono possible, je pense qu’il peut manquer un peu.

So French (2) : Double vainqueur du grand steeple et quatrième de l’édition 2016 de la Haye Jousselin, le voilà au départ avec une première chance car c’est un vrai cheval de Groupe I. Sa dernière course n’est pas excellente mais c’est pas mauvais non plus car on n'a pas été dur avec lui en raison du poids. Plus ça sera dur, mieux ça sera. Il peut renouer avec le succès. Il ne faut pas l’oublier messieurs et mesdames.

 

Shannon Rock (3) : Lui aussi, c’est une légende, il a déjà vaincu dans cette course. A 11 ans, il est encore très performant et il le sera demain mais il est désormais un peu en-dessous des meilleurs. Ça serait super qu’il puisse gagner mais je n’y crois pas trop. Le podium sera également compliqué.

Borice (4) : Il nous vient des gros handicaps et c’est parfois un bon tremplin pour venir sur les groupes. Deuxième du Montgomery dernièrement, il aborde donc les meilleurs pour la première fois et au top de sa forme. Maintenant, c’est une autre histoire avec ceux-là. Pourquoi pas l’année prochaine, là j’attends de voir un peu quand même.

Bipolaire (5) : pour ceux qui me lisent régulièrement, vous savez que c’est mon chouchou. J’ai toujours adoré ce cheval et j’en ai toujours fait un cheval de groupe I. Mais pour moi, il est très tardif et je doute encore de sa dureté sur une telle distance. Il a une Haye Jousselin dans les jambes mais est-ce que c’est cette année, pas sûr. En tout cas, il a une chance.

Babbo Natale (6) : On se fait plaisir avec lui en courant la belle. C’est un très bon cheval qui reste sur une victoire dans le prix Violon II, et il a été ménagé pour courir celle-là. Il débute à ce niveau et a montré des limites. Trop dur.

Sainte Turgeon (7) : Elle a super bien passé le cap des 5 ans en se classant 4ème du grand steeple et en courant très bien dernièrement. Terrain lourd, elle aurait peut-être pu gagner, je vous le dis honnêtement. Elle est dure, elle a tout d’une grande et n’aura pas de poids. Honnêtement là encore, je ne sais pas trop quoi en faire. C’est une affaire d’impression mais c’est le trouble-fête en puissance.

Perfect Impulse (8) : Elle aussi à parfaitement passer le cap des 5 ans et s’est classée deuxième du Grand Steeple. C’est la note du Héros XII. Elle a progressé cette année et semble plus forte encore qu’au printemps. Elle va lutter pour la victoire. C’est une crack.

 

 

 

Prono : 2 8 / 7 1

7ème course 

Je pensais qu’elle courrait le Maurice Gillois, on a finalement choisi un engagement de transition avant d’aller sur les groupes, certainement dans le Morgex ou dans le Renaud du Vivier. Roxinela (1) sera mon unique conseil ici. C’est une super jument qui n’a pas encore tout montré. Fille de la championne Grivette, elle a, elle aussi tout d’une grande. J’espère que je ne passerai pas pour un imbécile mais bon ça sera pas la première fois. Elle est déclassée ici.

Prono : 1

Publié dans Pronos