Pronos R1 à Auteuil Samedi, by Simon

Publié le par Kevin

Préambule : C’est le week-end de l’année pour les amoureux de l’obstacle, comme moi, celui des 48h. Un peu comme cela se fait lors du week-end de l’Arc. On va voir tous les meilleurs ou presque puisque Milord n’est pas encore confirmé dans la Haye Jousselin et que les hurdlers de 4 ans ne seront pas présents, le Renaud du Vivier étant plus tardif.

Le beau temps qui perdure sur la région, et qui devrait perdurer ce week-end, du moins pas de pluie, va faire en sorte que le terrain devrait rester standard entre 3,8 et 3,9 mais ça reste le point d’interrogation à l’heure où je vous écris. Toujours est-il qu’il n’y a pas de déluge prévu sur la capitale ce week-end.

On commence par une très belle réunion avec la Grande course de haies d’Automne en point d’orgue qui sacrera le meilleur hurdler d’âge. Peut-être la fin de la malédiction pour Device et peut-être un nouveau sacre pour Alex de Larredya mais je ne vais pas vous spoiler la suite. On suivra également le Bournosienne (Gr III), petite sœur du Cambacérès mais réservé aux seules pouliches. Le Congress (Gr III) pour les chasers de 3 ans, le quinté qui n’a réuni que 13 partants mais avec un lot de chevaux connus et le grand steeple des amateurs pour ouvrir comme le veut la tradition, ce fantastique week-end. Seulement 7 courses et assez peu de partants mis à part la dernière mais de la qualité. On ne fera pas la fine bouche et comme je suis de naturel optimiste, je vais voir le verre à moitié plein, ça fera du bien à tout le monde dans cette morosité ambiante. On fonce maintenant sur le prono.

1ère course 

Comme je viens de vous le dire, on commence par le Prix de France, le Grand Steeple des amateurs avec des chevaux connus et préparés comme tous les ans, c’est souvent le cas pour les pensionnaires de Royan, Guillaume Macaire ou encore François Nicolle. Ici, ces deux entraineurs présentent des partants. Guillaume Macaire présente Art Majeur (4) qui nous revient du cross et François Nicolle aura, quant à lui, Aragorn d’Alalia (3) et Boy de Balme (7). Si le second devra certainement voir comment ça se passe pour sa première sortie en steeple, bien que ces récentes sorties méritent le respect, le premier sera sans doute le favori de cette épreuve. Je n’ai jamais été un grand fan d’Aragorn mais force est de constater qu’il a été malheureux la dernière fois dans un gros handicap.

C’est de plus le même tandem victorieux que l’édition 2016. Il est chargé, je ne reste pas fanatique de la bête mais sa chance est indéniable ayant pour lui sa dureté. On lui opposera Ballotin (2), pas des plus plaisant pour ses premiers pas en Grande Bretagne mais vainqueur tout de même, avec un lourd fardeau. Il a acheté pour courir les courses de Gentlemen, son jockey étant son propriétaire. Ce qui m’intéresse dans sa candidature, c’est sa dernière performance en France, monté par son jockey du jour, dans lequel il terminait troisième derrière les très bons Calva du Rib et Borice, qui auraient les deux premières chances ici. Il est encore chargé mais il connait la piste et je m’en méfie beaucoup. Et puis comme je ne suis pas de ceux qui mettent aveuglement Guillaume Macaire parce que c’est Guillaume Macaire, même si on peut être tenté par cette tactique, je complèterai cette sélection par le rentrant Khelkalou (1) qui n’a pas couru depuis un an mais ce n’est pas un problème dans cette maison et la décharge est très intéressante. Il peut prendre une place. Art Majeur, n’est pas le meilleur Macaire et c’est pas le meilleur pour Auteuil. Je prends un risque j’assume de me le prendre en pleine tête.

Prono : 3 2 / 1

2e course

On passe au Bournosienne, la grande course de haies des femelles de 3 ans. On choisit de rester dans la filière « femelles » avec Whetstone (1), sans doute un bon choix car on n’a pas encore trouvé d’adversaire à sa taille et Guillaume Macaire a déjà les trois meilleures chances dans le Cambacérès. On sait que c’est parfois quand ça parait trop facile que ça se passe mal mais on ne peut pas aller contre cette pouliche remarquablement née, c’est impossible. Tout prono décent et rationnel doit la mettre en tête. Derrière c’est ouvert. Elimay (2) est la deuxième de la génération si l’on prend en compte les préparatoires et pourrait encore finir sur la deuxième marche du podium mais on tentera de faire un peu d’argent avec Merlin Woods (3), Robert Collet n’ayant pas son pareil pour préparer ces courses. Bonne finisseuse et endurcie, elle peut créer la surprise. Irréprochable, Impala du Rheu (5) peut également s’emparer d’une place sur le podium. On surveillera tout de même Iralsa (4) qui n’a pas été engagée pour rien. Elle est peut-être moins précoce mais elle a de la qualité.

Prono : 1 / 3 2 5

3ème course 

Le grand steeple des 3 ans avec le Congress qui sacre très souvent un pensionnaire de Guillaume Macaire puisqu’il a gagné les quatre dernières éditions. Ici, il a sa chance mais ça ne sera pas une sinécure avec la présence d’Echiquier Royal (2) qui vient de battre Piton Des Neiges (1) par deux fois dans les prix Noiro et Kargal. Cette fois plus d’avantage au poids pour l’élève de Dominique Bressou ce qui nous laisse rêver d’une très belle lutte. Je pense qu’Echiquier Royal est un poil meilleur mais l’autre est dur et monté par Bertrand Lestrade. Pas évident de faire un choix ici. Le terrain lourd que j’attendais pour My Way (3) qui aurait pu passer en tête de ce prono si la pluie était tombée, n’est pas là, on se contentera de le placer à la place du troisième larron même si celui-ci peut faire galoper les deux camarades du haut de tableau. Deux chevaux font partie de ma liste de chevaux à suivre. Shark du Berlais (6) qui semble tout de même un peu en dessous de ceux-là et Saint Baron (7) lauréat désinvolte de ses deux dernières sorties en steeple et dont les limites sont finalement inconnues mais dur tout de même de spéculer sur une classe supérieure à nos trois chevaux du haut, d’autant qu’en haies c’était pas top. On regardera courir en attendant des tâches plus simples.

Prono : 1 2 / 3

5ème course 

 

C’est la belle du jour, le premier groupe 1 de ce fabuleux week-end. Je trouve le lot bien plus ouvert qu’il n’y parait et vous allez le voir, je ne vais pas avoir le prono de la France entière parce que je crois en un cheval ici. Là encore j’assume mon choix. Pour cela je vous propose de prendre les candidatures une à une.

Azucardel (1) : Il fait une saison magnifique à l’image de celle que fait son jeune entraineur Gabriel Leenders. C’est une juste récompense pour Gaby d’avoir un partant ici. Vainqueur plaisant du prix Claude le Lorrain la dernière fois devant le britannique Garde la Victoire, il a montré qu’il était dur et capable de courir avec les meilleurs. Maintenant, il semble barré pour la victoire quand les champions sont là. Très dur, il va bien courir et devrait aller assez loin mais il jouera sans doute que les places. Pas impossible qu’il tente de prendre beaucoup d’avance, ça peut-être un coup de poker.

 

Alex de Larredya (2) : Tenant du titre, il n’a pas regagné depuis mais il a terminé deuxième de la Grande course de haie au premier semestre. C’est une bête à groupe I et un cheval avec un fond inépuisable. La dernière fois, c’est la note intégrale de la course, son jockey ne lui ayant quasiment rien demandé dans la ligne droite. L’écart au poids par rapport à Device se réduit. Il s’annonce extrêmement dangereux. J’ai juste une petite interrogation. C’est le terrain. Il ne sera pas assez lourd pour qu’il puisse placer la même accélération que l’an dernier. Je ne dis pas que ça l’empêcher de gagner mais ça peut lui compliquer la tâche. Terrain lourd, j’aurais été hyper chaud.

 

Solway (3) : Deuxième de l’édition 2016, il pourrait avoir une très bonne chance ici mais il n’a plus été revu depuis avril 2017 et une deuxième place dans le Prix Léon Rambaud. Il aurait préféré un terrain plus lourd. Il va sûrement être monté off et avec du rythme, il pourrait venir chercher des morts mais bon pour une rentrée ce n’est pas une tâche facile. Pour une place seulement.

 

Le Château (4) : Il a toujours montré de la qualité mais jamais assez pour réussir à ce niveau. Je vais pas être long, ça parait compliqué voire impossible de prendre ne serait-ce qu’une place.

 

Agrapart (5) : Les britanniques sont souvent venus nous faire très peur et nous faire mal dans cette course, on pense à Thousand Stars ou Zarkandar. Cette année, le graal devrait rester français. Barré chez lui, il semble barré en France également, étant battu assez largement à chaque fois. Dur dur !

Device (6) : Il est extraordinaire, vainqueur de 11 groupes, ce qui est remarquable. Oui mais voilà, il est maudit dans les groupes I. Tombé à la dernière haie du Renaud du Vivier en 2016 et battu dans le Cambacérès en 2015. Il mériterait de gagner mais peut-être qu’il n’a pas le fond nécessaire, c’est un cheval qui se dépense pas mal. Le terrain sera un avantage pour lui, c’est certain. Honnêtement j’aimerai qu’il gagne mais je ne suis pas sûr que ça sera le cas, il pourrait lui manquer quelque chose surtout s’il y a beaucoup de rythme. Première chance tout de même.

 

Capivari (7) : C’est ma botte secrète de cette course et la surprise de mon prono c’est lui. Oui il sera en tête de ma sélection. Cela peut paraitre fou tant il a été dominé lors de ses dernières courses. Mais j’y crois. Sa dernière course est très bonne et je pense qu’il sera à 200% ici. Il a un fond inépuisable et il ne faut pas oublier que c’est le vainqueur du dernier Renaud du Vivier. Et non seulement, il a beaucoup de fond mais il finit vite. Pourrait y avoir du rythme dans cette course, plus il y en aura mieux ce sera. Ce qu’il a fait dans la Grande course de haies à 5 ans est très bien. Son entraineur est critiquable mais c’est un fantastique metteur au point. Bref, ce petit grisou. S’il venait à pleuvoir, ça sera parfait. Pour la surprise.

 

Galop Marin (8) : Il n’est pas de tous les jours mais c’est un cheval de qualité qui pourrait d’ailleurs très bien se comporter avec les meilleurs dans les prochaines années, en atteste sa récente quatrième place. A 5 ans et avec cette adversité, ça s’annonce compliqué mais on peut le suivre.

Curly Basc (9) : Seule femelle du lot, elle reste sur une très belle troisième place dans le prix Carmarthen. Elle n’est pas grande mais très étonnante avec un grand cœur. Je pense que c’était un peu ce championnat du monde la dernière fois. Elle va bien courir mais ça ne va peut-être pas suffire. Pour une place seulement.

 

Prono : 7 2 6 / 3 1

6ème course 

Le prix Ketch est une très belle course et un vrai handicap dans lequel on a souvent des surprises. C’est très ouvert donc on ne va s’éparpiller et se contenter d’appuyer la candidature de Hell Boy (2) qui vient de passer sous la coupe de François Nicolle. Il parait bien placé ici si on regarde ses dernières performances. Troisième de Master Dino pour sa rentrée, il n’a pas été revu depuis mais François Nicolle a dû prendre son temps, avec cette course dans la tête. Il est en dessous des meilleurs mais ici, ça peut suffire. Je pense qu’il est un peu au-dessus des autres.

Prono : 2

7ème course 

On finit par une course intéressante pour l’avenir avec des 4 ans peu expérimenté. C’est ouvert là-aussi et assez peu de certitudes sur certaines candidatures. Facile vainqueur à Nantes pour ses débuts en haies, Dom Vivo (5) monte à la capitale. Non pas pour venir flamber sur les champs mais pour conserver son invincibilité. Il porte du poids mais pas plus que les autres et pour les demi sang ça ne me gêne pas. Il peut de nouveau vaincre. Très bébé lors de ses débuts mais plaisant pour finir, Désir Apple’s (15) perché aussi haut qu’un cheval de trait sera sans doute perfectible à l’âge de 5 ans mais il a des moyens indéniables. Derrière, Kapetienne (10), bonne rentrante ou encore Fortune’s Eyes (6) qui aurait dû sans sa faute à la dernière en dernier lieu, sont capables de prendre une place.

 

Prono : 5 15 / 10 6

Bref, on mettre notre sélection sur la candidature de Hell Boy dans la 6ème et le soleil de la journée au niveau jeu pourrait s’appeler Capivari. Mais en tout cas on va se régaler.

Publié dans Pronos

Commenter cet article