Quinté Jeudi à Deauville, Par Benjamin : Marilyne Eon pour une première ?

Publié le par Kevin

Quinté Jeudi à Deauville, Par Benjamin : Marilyne Eon pour une première ?

Salut à tous, pour ce quinté deauvillais, nous avons fait appel à Benjamin, un très chevronné spécialiste du galop bien connu sur Twitter sous le pseudnyme illustre de Peintre Célèbre, et qui nous gratifie ici d'une analyse ultra complète sur ce quinté deauvillais loin d'être évident. Je lui laisse la parole, bonne lecture à tous ! 

Présentation générale : Un handicap de chevaux de 3 ans et +, où l’on retrouve des habitués de la piste et des handicaps tiercés-quintés, où les lignes sont relativement faciles à faire mais…comme tout bon handicap qui se respecte, on peut les faire courir 10 fois de suite, ce sera jamais dans le même ordre ! Donc tout le charme (ambigüe) d’une course piège, faites d’aléas (normal, sauf quand sa base est bloquée toute la ligne droite), où 3 règles sont essentielles et importantes à mes yeux : les vieux sont toujours plus roublards dans ce genre de combats, la fraîcheur en cette fin de saison (attention aux fatigues très naturelles de chevaux qui ont baroudés comme des dingues depuis cet été), et les numéros de corde (Deauville = interdit de faire les extérieurs tout le long, sinon asphyxie, à moins d’être un très bon.

LES PARTANTS 

1 -Time Shanakill - Supplémenté par el signore Botti, je pense plus pour se faire plaisir et parce que c’est un spécialiste de la PSF, car il a bien rempli son compte cette année, prenant 4kgs pour sa brillante victoire en juillet dernier sur ce même parcours. Depuis il a encore sévi par une 2nde place à Chantily sur cette distance, mais on sent la fin de saison sur ces deux dernières tentatives. Positif : la corde, le 2, il va pouvoir attendre mi peloton et venir finir, si il a le passage…bref, c’est une chance mais pour les places, car je le sens quand même émoussé, et cela sent la petite cerise que le propriétaire s’offre (vu ses gains il peut) avant des vacances.

-- > 4 ème - 6 ème rang

2 - Rubens - Ce cheval entrainé par Frédéric Rossi arpente toute la France pour courir tout ce qui passe entre 1800 et 2000m, sa vraie distance, et le sable lui réussit bien. Mais comme le Botti, il semble mal digérer sa pénalisation de 3.5 kgs pour sa victoire dans un Quinté à Nancy début septembre. De plus il a la corde 13, qui va l’obliger à bien partir pour se ranger, et finir. Pas idéal, et déjà compliqué avec sa pénalisation récente, cela l’est encore plus avec ce petit point négatif. On le gardera dans une longue car c’est tout de même un cheval régulier.

--> 5 ème – 7 ème rang

3 - Veakalto - Premier pensionnaire présenté de V. Luka l’entraineur tchèque, il en a 2 dans ce Quinté, Veakalto a battu Happy Cause un autre concurrent en vue dans cette épreuve, c’était en août dernier sur ce parcours. Il faisait alors une rentrée, avait couru caché et était venu le battre à la lutte mais franchement. Depuis, les 7 livres de pénalités semblent peser dans ces deux fins de course dans des épreuves similaires et avec des concurrents qu’ils retrouvent ici. C’est sans doute un poil plus frais qu’il se présentera ici, puisque deux mois nous sépare de sa dernière course, et je pense qu’à l’issue d’un bon parcours (il a la corde 9, ce qui n’est pas un mauvais numéro pour attendre), il participera à l’arrivée. Son poids l’empêchera cependant de lutter efficacement pour la victoire, je le place ainsi en 3-4 ème rang et compte sur son excellent jockey pour faire les bons choix tactiques.

--> 3 ème – 4 ème rang

4 - Skipéria - Cette jument de 6 ans est une très bonne jument, spécialiste du parcours, même si elle excelle aussi sur le turf. Elle est probablement plus à l’aise sur le mile que sur 1900m, mais sa qualité lui permet d’envisager une participation active à l’arrivée, d’autant qu’elle se présente avec un atout fraicheur sur cette course, n’ayant courue que 2x depuis l’été après, il faut le dire, un gros premier semestre où elle courait tous les mois voire 2x par mois. MAIS, il y a un mais, depuis sa dernière victoire en août dernier de brillante façon, les handicapeurs l’ont pénalisée de 4kgs et sur un an glissant sa valeur est passée de 31.5 à 41. Sur sa dernière course, elle est certes pas très heureuse en partant mais elle a eu un parcours en or, et dans la ligne droite, elle allait quand même moins vite que Time Shanakill venu à son centre. Elle a sans doute pris de la condition là-dessus mais on sent tout de même que le poids l’écrase pour fournir les finish qui l’ont permis de vaincre à 2 reprises coup sur coup dans les quintés cette année et de faire l’arrivée d’autres. Avec 2 kilos de moins j’en aurais fait ma favorite, mais je prends un risque et la classe en 5ème – 7 ème rang seulement sur cette impression.

--> 5 ème – 7 ème rang

5 - See the Sun - Ce hongre de 4 ans a été repris à l’entrainement depuis 2 courses, par son propriétaire qui doit avoir un permis d’entrainer. Et on peut dire que cela est efficace, car le cheval reste sur une 3eme place à Salon de Provence dans un lot qui tenait bien la route ( à poids égal derrière un cheval qui vaut 38 de valeur) et gagner le Quinté de novembre à Toulouse, à l’issue d’un parcours de feu : dernier tout le parcours, le cheval a transpercé le peloton, frottant même les autres chevaux pour se frayer le passage et l’emporter de très haute lutte, j’adore ! Alors oui il ne connait pas le sable deauvillais, mais il avait gagné par 3x l’hiver dernier sur celui de Pau (qui n’est pas tout à fait le même mais cela reste du sable). Alors oui il a pris 3kgs depuis Toulouse, ce qui le place au plus haut qu’il ait jamais été à 39.5 de valeur. Mais son style m’a vraiment plu la dernière fois et je le sens en pleine forme pour ce rdv. Il a enfin une bonne place à la corde qui va lui permettre de partir gentiment et de se laisser glisser dans le dernier tiers du peloton. Les moins : son jockey pas vraiment le plus expérimenté mais est quand même doué puisqu’il vient de gagner avec lui à Toulouse, et sa tactique qui peut lui jouer des tours, le fait qu’à Deauville c’est compliqué de revenir des dernières places. Mais je place très haut quand même car encore une fois, c’était très bien la dernière fois.

--> 1 er – 3 ème rang

6 - Virginie - Cette jument de 4 ans est régulière et pratique régulièrement la course en tête. Elle a peu de références sur le sable récemment, sauf à remonter en 2015 et 2016, mais sans trouver quelque chose de frappant. D’ailleurs c’est l’impression qu’elle me donne globalement quand je la vois courir, pas extraordinaire, lutteuse, mais n’arrive pas à prendre franchement l’avantage. Ensuite, je pense que c’est une jument de terrain lourd, donc gazon, et le sable deauvillais n’est pas en corrélation avec ce genre de préférence, c’est mon avis (de turfiste pas scientifique). 39.5 de valeur je trouve cela un peu haut en réalité. Elle a pourtant une place idéale à la corde pour sa tactique, mais je ne la positionne qu’en fin de liste.

--> 8 ème -10ème rang

7 - Donuts Reyor - Second pensionnaire du tchèque Luka, Donuts Reyor ne connait pas le sable de Deauville, mais a déjà gagné son Quinté sur cette surface à Chantilly, qui reste d’ailleurs son hippodrome préféré. Courant devant comme caché, toujours à bon escient, il arrive sur cette épreuve avec de la fraicheur ce qui peut être un atout. Par ailleurs, allant de 1600m à 2100m, cheval maniable, il donne toujours le maximum, et je le préfère ainsi à son collègue Veakalto. MAIS, il a hérité d’un numéro 16 à la corde qui raisonne sur cet hippodrome comme une seconde pénalité et, en parlant de cela, il a depuis sa victoire sur les 1900m de la PSF de Chantilly en avril dernier, pris 4kgs qui semblent là aussi le plomber depuis pour activement lutter pour les premières places, ou tout juste derrière. Dommage, car je l’aurais mis plus haut sans cela.

-->3 ème – 4 ème rang

8 - Thurgovia - Cette pouliche entrainée par David Smaga est la moins expérimentée de tous les concurrents. Ce manque d’expérience peut jouer des tours. Néanmoins, elle reste sur deux tentatives honorables dans des handicaps de bonne facture à Chantilly, sur la PSF, où elle n’avait encore jamais courue. D’ailleurs elle semble apprécier cette surface. Côté tactique c’est une jument qui va devant, et son numéro de corde risque de l’obliger à faire des extérieurs, des efforts au départ, c’est au choix, ce qui se payera dans la ligne droite car je ne l’estime pas suffisamment bonne pour en mettre une seconde couche. Si elle doit attendre, j’estime qu’elle n’a pas la pointe de vitesse pour revenir, donc je la raye. Vous allez me dire tu es fou ? Je répondrai oui, parce que j’y crois pas, malgré l’excellent Ronan qui est dessus.

--> Eliminée

9 - Le Bandit - Celui-là il a tout pour plaire. Bandit, il l’a été en avril 2016, quand son jockey à Marseille s’est relevé et a perdu la 1ère place aux abords du poteau, une sacré affaire ! Depuis il a fait preuve de régularité, rodant autour des 2000m et des pistes en sable qu’il préfère par-dessus tout. Même si son coin préféré reste le Sud et Marseille, la PSF de Deauville l’a vu passé quelques fois et dernièrement le 17 octobre dans une course de référence pour ce Quinté. Si on regarde bien, il n’a pas eu le meilleur des parcours et la course s’est jouée sur un déboulé ce qui n’a pas favorisé les attentistes dont il fait partie, comme un autre concurrent que nous verrons après, Dandy D’Arcis. A 6 ans, ce cheval fait preuve de beaucoup de caractère et est très lutteur. Sa dernière course sur le gazon de Salon, est très bonne, derrière une cheval qui vaut 42 de valeur. Associé à monsieurjeveuxmes301victoiressinonjefaisuncacanerveux, avec une corde 11 qui lui permettra d’adopter sa tactique d’attente dans le dos des premiers, c’est une chance évidente. D’autant que c’est un cheval d’hiver qui fournit ses meilleures valeurs entre décembre et mars.

--> 1 er – 3 ème rang

10 - Magari - Ce 4 ans du Sud Est entrainé par Charley Rossi se traine une grosse valeur depuis ses 2 ans, où il avait fait l’arrivée d’une Listed derrière Talismanic svouplé, alors sous les couleurs de Gérard Augustin Normand, puis une victoire à Deauville sous les couleurs de Mathieu Offenstadt. Comme vous le comprendrez ici, il a changé souvent de mains et d’entraineurs, passant chez Charley Rossi suite à sa victoire dans un réclamer à Compiègne le 9 juin dernier. Côté PSF c’est à Deauville 1 victoire et une 2 nde place sur ce tracé, enfin, il vient de perdre 1 kilo de valeur handicap. Sa dernière course à Lyon est très bonne puisqu’il rendait 4.5kgs à Rubens qui bénéficiait de la décharge de sa monte féminine, et cette fois-ci, c’est le cheval du tonton Rossi (Charley est le neveu de Frédéric) qui lui rend 2.5ks ! Soit 7 kilos d’avantage pour Magari. Seul point négatif mais pas tant que cela, son numéro de corde, le 15. En effet c’est un attentiste, donc on devrait le retrouver en queue de peloton pour finir fort dans la ligne droite. Enfin à noter, on lui met des œillères australiennes pour la première fois, signe que son entourage y croit et voudra sans doute le tendre pour ne pas perdre trop de terrain en partant. J’y crois.

-->1 er – 2 ème rang

11- Sir Bibi - Entrainé par l’ancien jockey norvégien L. Hammer Hansen, ce hongre de 5 ans est adepte de la course en tête, sa distance de prédilection est 1600m, les 1900m étant probablement sa limite haute. Pour autant il est capable d’aller assez loin car la dernière fois à Lyon, il est rejoint et dépassé par Acrobate un très bon Wertheimer qui a gagné une C1 depuis, et il y avait loin derrière eux. Sur la PSF, peu d’expérience mais une 4ème place dans un Quinté en juillet sur ce parcours, en menant toute la course avec Astral Merit, et gagné par Time Shanakill qu’il retrouve ici avec 4kgs d’avantage (écart cumulé des poids avec cette course). Il est de plus régulier et a peu couru cette année, arrive en pleine forme sur cet engagement. Et sa corde ? La 3, comme en juillet, donc ce sera logiquement le cheval de tête et il y a de grande chance qu’il aille assez loin. Si la piste est propice jeudi aux chevaux qui vont devant (il faudra bien regarder les premières courses), cela lui confèrera une très grande chance. Néanmoins, comme je le disais plus haut, sa distance idéale est probablement inférieure aux 1900m et il est probable qu’il se fasse encore une fois remonté dans les 200 derniers mètres sans craquer pour autant. Et puis sa pénalité de 3.5kgs acquise lors d’une victoire en juin dernier à Lyon, pèse encore lourd sur ses épaules pour le placer en premier rang. 

-->2 ème – 3 ème rang

12 - Happy Cause - Il « gagne » la course de référence du 17/10 en quelques sortes, cela en fait un favori logique. De plus il avait eu le mérite de faire l’effort en partant de sa corde 15, pour venir aux avant-postes, mais comme je l’ai dit par ailleurs, cette courses s’était joué sur un sprint et le train peu élevé avait facilité sa tâche. Il reste malgré cela bien pacé au poids, mériterait de gagner son handicap Quinté car c’est son 9ème de l’année, il n’a couru que cela ! Une corde correcte, la 10, devrait lui permettre de répéter et c’est le local de l’épreuve, cela compte. Stéphane Cérulis est un bon entraineur qui sait tirer le meilleur de ses chevaux, et la casaque rose aux épaules grises a une certaine réussite dans son écurie. Première chance indéniable.

-->1 er – 3 ème rang

13 - Dandy d’Arcis - Ce cheval de 4 ans de l’Ouest, est plutôt un cheval de 2400m-3000m mais ses deux tentatives sur la PSF, à Deauville, les seules de sa petite carrière, se sont avérées bonnes voire très bonnes. Le 17 octobre dernier, sur les 1900m donc (seule fois qu’il courait sous les 2000m), c’est lui qui est le seul à revenir de l’arrière, et de fournir la meilleure fin de course, dans ce qui est donc notre course référence. A mes yeux, c’est excellent vu la tournure de la course et les résultats des chevaux venant de l’arrière, sachant en plus qu’il avait voyagé en faisant les extérieurs ! La dernière fois, il se classe 6 ème sur la PSF de Deauville mais c’était sur 2500m, et dans un handicap qui aurait pu servir au Quinté cette fois là, avec Funny Kid qui gagnait, et des chevaux comme Max La Fripouille, Dagobert Duke qui finissait juste devant. Là il revient de nouveau sur la distance de 1900m, il lui suffit à l’issue d’un bon parcours que de reproduire sa course du 17 octobre pour faire l’arrivée. Le 4 à la corde lui permettra d’attendre à l’intérieur, mais arrivera-t-il à passer dans la ligne droite ? J’y crois, et puis cela donnerait une première victoire de Quinté à Maryline Eon, ce serait beau. Allez, on plonge côté corde, cela s’ouvre et on file au poteau…

-->1 er – 2eme rang

14 - Forecaster - Cette femelle de 4 ans entrainée chez Charles Gourdain dans le Sud Ouest, n’a jamais courue PSF. Elle a pris 3.5kgs de pénalités récemment suite à une victoire acquise à Bordeaux, et vient de courir très plaisamment dans un très bon lot se comportant courageusement. On profite certainement de sa forme pour tenter le coup, même si elle aurait été beaucoup mieux en 2nde épreuve. Elle a un bon numéro de corde, un vieux jockey ( ) mais plein d’expérience, alors j’ai envie de lui voir une chance, pour une 4/5ème place, car j’aime sa façon de galoper et de lutter courageusement jusqu’au poteau. Pour une 1ère sur le sable, qui sait ?

--> 4ème – 5 ème rang

 

15 - Atlantik Cup - C’est un hongre de 4 ans allemand, qui connait et apprécie bien le sable, même si celui de Deauville, il ne l’a vu qu’une seule fois, et quand on y regarde de plus près, c’est…extra. Certes il ne finit que 6 ème, mais sur une distance trop courte, 1500m, mais devant et au même poids que des chevaux en valeur 40 et + ! Sur 1800 du sable lyonnais, il devance sûrement Geonpi, et cela lui vaut 3kgs de pénalités malheureusement, mais j’ai aimé son style, et je décide de le placer assez haut car il va de l’avant, a un super numéro de corde (le 8) et je pense qu’il tiendra les 1900m. Notre Tutu national est dessus, cela compensera son inexpérience car il a finalement peu couru, et arrive assez frais et en pleine forme pour cette épreuve.

--> 2 ème – 3eme rang

16 - Geonpi - Du verlan pour ce vieux hongre de 6 ans, qui ne prend pas ses parieurs pour, car il est extrêmement régulier depuis son début de carrière. Avec la corde 1, ce cheval qui va toujours devant, va trouver de la concurrence à ce poste (voir le 11), mais devrait s’installer proche. Avec ce que je viens d’écrire sur le 15, qui l’a battu à Lyon, je suis obligé de le retenir assez haut, d’autant que lui n’a pas de pénalités. Le seul bémol réside dans sa forme, il est sans doute plus émoussé que ses rivaux, puisqu’il a couru 3x depuis octobre, mais en même temps, c’est un rythme tout à fait raisonnable pour un vieux tonton comme lui. Son jeune mais très doué jockey le montera en confiance pour aller chercher la meilleure place possible. 

--> 2 ème – 3 ème rang

Le pronostic de Benjamin sous forme de tableau

Bases : 13 10

2d rang : 5 9 12

3eme rang : 15 11 16

4eme rang si non partants ou envie de prolonger : 7 3 14 1

 

Prono en ligne :

13 – 10 / 5 – 9 – 12 – 15 – 11 – 16 / 7 – 3 – 14 - 1

Publié dans Quinté