Grand Prix de Belgique 2018 : derniers réglages à quelques jours de la consécration ! Par Lara

Publié le par Kevin

Pour cette dernière préparatoire à l'Amérique, c'est Lara, jeune étudiante en journalisme ultra passionnée et talentueuse qui nous propose son papier, clair net et précis. Elle représente l'avenir et il était tout naturel de lui laisser la parole pour ce Prix de Belgique. 

Dernière épreuve préparatoire au Grand Prix d'Amérique qui se disputera le dimanche 28 Janvier, cette édition 2018 du Grand Prix de Belgique nous sera incontestablement riche d'enseignements : le premier essai pour BOLD EAGLE avec des plaques aux antérieurs et sa première rencontre avec son frère suédois READLY EXPRESS seront les principaux points d'interrogation qui seront résolus à l'issue de la course. Bien que BOLD EAGLE soit au centre de toutes les attentions - lui qui reste sur une série de secondes places - il s'agira pour la globalité des concurrents d'effectuer une bonne course à quelques jours de l'échéance finale. Analyse des forces en présence.  

Une rencontre intéressante :

C'est à l'occasion de cette dernière préparatoire que les deux champions READLY EXPRESS et BOLD EAGLE, frères par leur père READY CASH, se rencontreront. Le premier cité, invaincu sur le plateau de Gravelle, devra confirmer sa récente course à Vincennes, épreuve qu'il avait remporté de bout en bout avec un style impressionant de facilité. Face à lui, le crack de l'écurie Pilarski BOLD EAGLE doit rassurer, notamment en utilisant sa pointe de vitesse déroutante qu'il a montré lors du dernier meeting hivernal. Une première rencontre avant le match annoncé du dernier dimanche de Janvier.

 

READLY EXPRESS (610) – D'ores et déjà qualifié pour la « belle », il sera beaucoup moins offensif pour cette épreuve que lors de sa précédente victoire dans le Prix Ténor de Baune. Malgré tout, son driver Björn Goop a déclaré que le cheval aurait besoin d'une bonne course et qu'il était assez performant à l'entraînement. Déferré des quatre, il affrontera pour la première fois son frère, le crack tricolore BOLD EAGLE (615) – qui pourrait être un de ses principaux opposants le jour J. Une place dans la combinaison finale est attendue pour le crack suédois.

 

BOLD EAGLE (615) – Poulidor de ses dernières épreuves, BOLD EAGLE est toujours tombé sur plus fort que lui pour lui résister dans les derniers mètres de course : en effet, son dernier succès remonte au Grand Prix de Wallonie, épreuve disputée en Août 2017 à Mons. Malgré tout, ses derniers travaux sont très satisfaisant selon son mentor : ce dimanche, et pour la première fois, ses fers placés aux antérieurs seront remplacés par des plaques. Un coup de poker tenté à quelques jours de l'échéance, où il tentera la triplé comme l'a fait auparavant son père en 2013. Il n'a jamais évolué avec aussi peu de poids sous les pieds et cela peut forcément jouer en sa faveur sur ces 2 850 mètres !

 

Ils doivent se qualifier aux gains :

 

BELINA JOSSELYN (611) – La jument de Jean-Michel Bazire est pratiquement qualifiée aux gains, à 90%. Cependant, ce ne serait pas de trop de la qualifier en la plaçant sur le podium, bien qu'elle évoluera ferrée. Préparée au meilleur de sa forme par son mentor, elle sera sur une distance qu'elle préférera par rapport à sa dernière sortie. Elle ne nous impressionne pas depuis le début du meeting, il faudra sûrement attendre le dernier dimanche de Janvier pour retrouver BELINA au top de sa condition !

 

CARAT WILLIAMS (605) – Leader de sa génération, CARAT WILLIAMS a des difficultés à s'imposer parmi l'élite des trotteurs. Très attendu dans le Prix du Bourbonnais, il a déçu, puis présenté dans le Ténor de Baune, il n'a rien pu faire face au dragster READLY EXPRESS. Muni d'oeillères descendantes pour la première fois, cette course est son dernier recours pour remporter son ticket, c'est sa dernière chance, et son entourage souhaite la saisir.

TREASURE KRONOS (602) – Très bon second de READLY EXPRESS dans le Ténor de Baune, la jument de Jerry Riordan tentera elle aussi de remporter son ticket pour la consécration. Une tâche qui semble sur le papier compliquée, son seul parcours sur la distance s'étant soldé par un échec.

 

Il peut surprendre :

LIONEL (612) – Membre sérieux de l'armada Redén dans ce Prix de Belgique, LIONEL sera associé à son propriétaire, Goran Antonsen, comme lors de sa dernière sortie. Concurrent sérieux sur les 2 850 mètres avec 80% de réussite sur cette distance à Vincennes, il aura à cœur de bien faire ce dimanche. Bien qu'il dispute l'épreuve ferré en guise de dernier entraînement avant l'Amérique, il n'est pas incapable d'empocher une place en fin de combinaison en cas de défection des favoris.

 

Ils sont qualifiés et peaufineront leur préparation :

BIRD PARKER (614) – Qualifié à l'issue du Prix du Bourbonnais, BIRD PARKER a très bien récupéré de sa dernière sortie. Sensible aux niveaux des sabots, il sera présenté ferré ce dimanche pour pouvoir le déferrer sans problème au Prix d'Amérique, Jean-Philippe Monclin a déclaré au micro d'Equidia ne pas vouloir être « méchant » et souhaite juste entretenir la forme de son cheval.

VALKO JENILAT (607) – Lauréat de la première épreuve de qualification, lui aussi peaufine sa préparation. Sébastien Guarato le préserve et le garde ferré : « avec des alu-star, qui font une trentaine de grammes […] pour préserver ses pieds pour la belle ».

BRIAK DARK (605) – Tenant du titre, BRIAK DARK s'est qualifié plus tôt cette année. Cinquième du Prix d'Amérique 2017, il sera préservé ce dimanche pour tenter de réaliser une performance équivalente ou meilleure à celle de 2017 dans quinze jours.

 

Prono chiffré :

 

15 – Bold Eagle

10 – Readly Express

3 – Treasure Kronos

11 – Belina Josselyn

13 – Wild Honey

12 – Lionel

7 – Carat Williams

4 – Call Me Keeper

Publié dans Quinté