Prix Maurice de Gheest Dimanche à Deauville : Brando défend sa couronne ! (+ mini coup de gueule)

Publié le par Kev

Prix Maurice de Gheest Dimanche à Deauville : Brando défend sa couronne ! (+ mini coup de gueule)

Le champion de Kevin Ryan est plus que jamais bien placé pour défendre son titre cette année, même si "notre" City Light, étincelant à Ascot, peut l'en empêcher, et que Polydream peut profiter de son avantage au poids pour jouer un premier rôle.

Profil de la course : un groupe I de ce genre à 20 partants, c'est vraiment une aubaine, et l'on ne peut que se réjouir d'avoir à plancher sur ce Maurice de Gheest de très très haut niveau, car aucun partant ne fait tâche dans la course. Reste que l'on espère avoir choisi les bons favoris, les bons britanniques notamment, et que l'on aura une course limpide. 

LE FAVORI

1 - BRANDO - Il n'est autre que le tenant du titre, même s'il avait gagné l'an passé dans un lot nettement moins fourni, mais cette année il a confirmé ses gros moyens, notamment en dernier lieu où il reste sur une superbe fin de course dans la July Cup à Newmarket, tout en sachant que depuis la ligne a répété. Il est vraiment capable de finir très fort, et tout sera une question de parcours une nouvelle fois, mais le voir doubler la mise n'aurait rien de surprenant à nos yeux, si bien qu'il sera notre favori. 

LA BASE

4 - CITY LIGHT - (Attention, coup de gueule) Alors, on est vraiment heureux de voir Stéphane Wattel avec un cheval de tout premier plan, surtout sur une distance aussi courte qui est le terrain de chasse des britanniques en temps normal. Sa progression cette année est incroyable, et sa perf d'Acot magnifique. Il sera sans nul doute le favori de tout un peuple dans cette épreuve. Maintenant, on est un peu chafouin de voir que Théo Bachelot, première monte de l'écurie Bouchard, n'a pas le droit de monter City Light pour une raison qui nous échappe sincèrement. Il avait déjà loupé la monte du cheval à Longchamp quand il a gagné groupe III, mais il était blessé ce jour-là. Il l'a encore loupée à Ascot car son entourage voulait mettre C. Soumillon qui connaît très bien les courses britanniques. Mais voilà qu'il lui est encore associé ce dimanche, en France, à Deauville qui plus est... Alors voilà, nous n'avons rien contre C. Soumillon, mais on se demande sincèrement ce que doit faire Théo Bachelot, qui plus excellent depuis de nombreux mois et qui fait partie à nos yeux des tous meilleurs jockeys du pays, privé d'une monte dans un groupe I alors qu'il est contractuellement le premier jockey de l'écurie du cheval. D'un pur point de vue sportif, le cheval détient bien sûr une première chance, même si l'on pense que les 1.300m seront le bout du monde pour lui ici. 

LE TUYAU

19 - POLYDREAM - On a hésité un peu car elle aurait pu figurer tout en haut de ce prono, mais on a peur qu'elle soit encore un peu tendre pour férailler contre des chevaux de ce niveau et plus expérimentés qu'elle. Pourtant, si l'on occulte sa rentrée de la Poule après des soucis de santé qui l'ont retardée dans sa préparation, elle est irréprochable, et l'on pense que si le mile est un peu trop long pour elle, elle a vraiment un potentiel élevé sur les distances intermédiaires, comme elle vient de le démontrer dans le Prix du Palais-Royal où elle l'a fait avec assurance. Maintenant, on repasse groupe I, et avec son avantage de poids pour âge+sexe, elle peut tenir la dragée haute à pas mal de partants ici. 

JEU COURT

1-4-19

PRONO QUINTE

1-4-19/6-14-13-8-2

 

Publié dans Quinté