Prix de Bourgogne dimanche à Vincennes : Belina Josselyn impressionne

Publié le par Kev

La ballerine de Jean-Michel Bazire est déjà en superbe forme et peut le prouver dans ce Prix de Bourgogne palpitant qui verra le retour de Readly Express, déjà très ambitieux, alors que Bold Eagle retrouvera son meilleur parcours sur la cendrée. 

Profil de la course : le Prix de Bourgogne est traditionnellement la préparatoire à l'Amérique la plus importante malgré la différence de parcours,  c'est celle où les champions se dévoilent un peu plus à un mois de l'échéance, et ce cru 2018  n'échappera pas à la règle avec le retour en France de Readly Express, et il ne manquera quasiment personne ici à part Propulsion qui ne viendra que le jour J, et peut-être Traders, qui prépare le Cornulier. 

LA FAVORITE

7 - BELINA JOSSELYN - JMB marche sur l'eau depuis le début de l'hiver et sa championne pourrait lui apporter la plus belle des récompenses en guise d'apothéose dans un mois. Car pour l'heure, elle est celle qui a fait la meilleure impression, dans le Bourbonnais, où elle a produit une ligne droite fantastique pour échouer de très peu face à Délia du Pommereux. Déferrée des postérieurs ce jour-là, elle le sera à nouveau ici, sur un parcours où elle avait gagné le Prix de France l'hiver passé. Le reste n'est que le fait de son pilote qui ne fait que peu d'erreurs en ce moment. 

LA BASE

6 - READLY EXPRESS - Lauréat de l'Amérique l'hiver dernier, il a eu du mal à digérer son exploit face à Bold Eagle, étant victime de soucis de santé qui l'ont empêché de courir l'Elitloppet au mois de mai. Ensuite, les choses se sont améliorées, et même s'il fut battu, il nous a offert lors du GP d'Aby cet été un duel magnifique avec Propulsion. Il reste depuis sur un succès en octobre, et effectuera une petite rentrée ici tout en étant assez affûté pour jouer les premiers rôles sur un tracé qu'il n'a pas encore découvert, mais qui devrait lui aller comme un gant. On a hâte de le revoir. 

LE TUYAU (ou pas)

8 - BOLD EAGLE - On peut trouver pas mal de choses pour justifier ses performances lors des deux premières prépas, ce qui subsiste pour nous c'est que le Bold Eagle d'il y a deux ans a vécu. Il a pris dur lors du premier voyage en Suède et n'a ensuite jamais plus été le même. On en a eu un aperçu l'hiver dernier où il se reprenait quand il avait le meilleur, ce qui lui a valu d'être battu dans l'Amérique notamment. Son manque de niac semble encore plus pregnant cet hiver où il n'a pas vraiment eu envie de jaillir dans le Bretagne, et dans le Bourbonnais, même si son pilote est venu trop tôt, mais à un moment où la course n'avançait pas, ce que l'on ne peut lui reprocher, il a réussi à déborder Traders et Briac Dark mais n'a pu ensuite repartir dans la ligne droite. Reste que son bout dans la montée ce jour-là, où il était pieds nus pour la première fois, fut de toute beauté et prouve bien que le moteur est toujours là. Ici, il sera mené off, sans doute, (enfin a-t-on envie de dire), et avec ce numéro 8, Francky va devoir composer un peu et ne pas faire la descente. Comme on reste fan du crack, on espère le revoir un jour comme au temps de sa splendeur, mais l'espoir s'amenuise au fil des courses. Il peut jouer le podium ici néanmoins. 

JEU COURT

7-6-8

PRONO QUINTE

7-6-8/1-2-5-3/11/9

Publié dans Quinté