Quinté samedi à Vincennes : Abydos du Vivier dans son jardin

Publié le par Kev

Quinté samedi à Vincennes : Abydos du Vivier dans son jardin

Le pensionnaire de JMB trouve une belle occasion de remettre les pendules à l'heure sur un parcours où il est performant. Lover Facen lui aussi sur sa distance, constituera une très belle base, alors que Titty Jepson, même si elle rentre, s'annonce d'ores et déjà compétitive.

Profil de la course : une course européenne de vitesse pour chevaux d'âge toujours intéressante et dans laquelle nous buvons du petit lait car on privilégie toujours les plus rapides et les plus en forme, ce qui nous permet souvent de toucher sur ce tracé. On espère faire encore mouche ici avec un jeu court qui sort vraiment du lot et semble assez solide avant le coup.

LE FAVORI

4 - ABYDOS DU VIVIER - On ne change pas une équipe qui gagne en prenant encore un JMB préparé pour ça, les cibles manquées n'étant pas légion pour le moment dans la maison qui réalise un festival au nombre de victoires durant ce meeting. Lui en plus, aura tout pour lui ici puisqu'il a fini deuxième et gagné pour ses deux sorties sur ce parcours. Il a beaucoup de vitesse de base et l'on se souvient en février de son numéro en 1'11"6 sur une piste qui n'était pourtant pas hyper rapide ce jour-là. Il a déjà gagné sa course en début de meeting, sur plus long, et vient de se montrer un peu trop tendu, ce qui lui arrive rarement. On a préparé ça depuis, et il a tiré en plus un numéro idéal. Tout est OK. 

LA BASE

8 - LOVER FACE - Lui aussi a déjà pu gagner sa course cet hiver, ce qui n'est pas forcément tout fait d'avance car il s'impose assez peu souvent, mais ce jour-là, et sur ce parcours d'ailleurs, Francky lui avait donné un parcours à montrer dans les écoles, comme souvent. Il a confirmé sa forme sur plus long depuis et ici, si l'on excepte un numéro un peu excentré, il a encore de sérieux atouts dans son jeu. Base incontournable.

LE TUYAU

1 - TITTY JEPSON - Cela n'en a pas l'air, mais avant son break de trois mois en fin d'été, elle était sur la brêche depuis deux ans, courant quasiment tous les mois, ce qui est une performance en soi car elle a réalisé de superbes performances durant cette période, notamment l'hiver dernier sur ce parcours. Fin août à Enghien, elle a gagné mais elle était défraichie et a eu du mal à finir alors qu'elle survolait le lot théoriquement. Ici, son mentor la trouve assez affûtée pour jouer un bon rôle d'emblée, surtout avec ce numéro en dedans, et sur un tracé où elle est assez nettement la plus rapide du lot. Il est trop tôt pour la voir gagner, mais le podium est jouable. 

 

JEU COURT

4-8-1

PRONO QUINTE 

4-8-1/5-2-6/14-13

Publié dans Quinté