Prix de Cornulier dimanche à Vincennes : le jour de gloire de Tiégo d'Etang ?

Publié le par kevfr50

Salut à tous, nous sommes à Vincennes ce dimanche pour le premier très grand rendez-vous du mois de janvier, avec le Prix de Cornulier, la plus belle course du monde au trot monté, qui réserve toujours son lot de spectacle et ce devrait être encore le cas cette année avec 18 partants, 4 Leblanc, et un cheval dont on attend ici l'avènement, Tiégo d'Etang. En dehors des 3 ou 4 favoris de la course, cela s'annonce malgré tout assez ouvert pour les places et l'on peut aussi s'attendre, si les conditions météos le permettent, à un course très rythmée et emmenée par le tenant du titre Quif de Villeneuve.

 

tiego-d-etang-prix-de-normandie-2012.jpg

 

Les bases :

 

12 - Tiégo d'Etang - Nous sommes en présence d'un cheval de grande classe, polyvalent, qui possède deux accélérations et une pointe de vitesse qui n'a rien à envier à celle de Ready Cash. Excellent dans les préparatoires à l'Amérique où il a fini à chaque fois de probante façon, il est invaincu dans la discipline qui nous intéresse en deux sorties, remportant d'emblée le Prix de Normandie dans un style décoiffant, avant de s'imposer dans un semi-classique en début d'hiver, là encore en laissant une superbe impression. Il a été vraiment amené au top pour ce grand rendez-vous dans lequel il sera sans nul doute le grand favori, le tout en restant ferré. C'est dire la marge du champion de Christian Bigeon. Monté par son fils, cela peut constituer la très belle histoire de ce Cornulier, y compris pour son sympathique propriétaire qui voit des décenies de passion récompensées. Vous l'aurez compris, c'est notre coup de coeur.

 

18 - Save the Quick - Pour elle aussi la préparation s'est bien passée. Entrainée par Franck Leblanc qui délègue ici pas moins de 4 pensionnaires, elle avait fini seconde de l'édition 2012, avant de réaliser de grandes choses à l'attelé car elle aussi est très polyvalente. Son mentor l'a amenée au mieux pour cette épreuve où elle sera déferrée des 4 et associée à Eric Raffin qui a choisi de la monter plutôt que Singalo. Un signe de confiance qui ne trompe pas, et nous en ferons l'opposition directe à Tiégo.

 

3 - Scolie de Bassière - Un petit peu le second coup de coeur de votre serviteur dans la course. Seconde du Normandie derrière Save the Quick justement, elle n'avait pas recouru sous la selle depuis lors, se distinguant à l'attelé où elle a montré un très gros changement de vitesse, mais aussi pas mal de nonchalance dans le parcours. Pour participer à ce Cornulier, elle devait courir une fois au monté, ce qui fut chose faite en dernier lieu où elle a gagné sur une simple accélération dans la ligne droite après avoir été très bien montée par son apprentie. Cette fois c'est Anthony Barrier, déjà lauréat de cette épreuve avec Olga du Biwetz, qui prend le relais, et avec une bonne course elle a vraiment son mot à dire pour les places d'honneur.

 

Les chances régulières :

 

10 - Quarry Bay - Une autre belle histoire, comparable à celle de Tiégo. Jument de 9 ans tout juste, elle est venue sur le tard mais elle est vraiment irréprochable dans la discipline et elle forme un duo de choc avec Camille Levesque, la fille de Pierre. Lauréate du Cornulier des apprentis le mois dernier dans un très bon style, elle a depuis été réservée pour le gros Cornulier où elle détient une belle chance, plus pour les places.

 

6 - Taïga du Rib - C'est toujours un plaisir de voir Joël Hallais au départ de la plus belle des épreuves au monté, une course qu'il a gagnée à de multiples reprises. Il présente ici une jument irréprochable dans la discipline, dauphine de Tiégo d'Etang, que ce soit dans le Normandie ou le Joseph Lafosse. Cela dit, on fait confiance à l'entraineur pour l'avoir préparée au mieux. Pieds nus, elle aura une belle carte à jouer pour les places.

 

13 - Singalo - Cheval de train et de grand talent, il a été longtemps absent mais est revenu au mieux cet hiver. Lauréat de 9 semi-classiques, il a un poil refroidi dernièrement en partant comme un fer à repasser, voire au galop. Cela se jouera donc surtout dans les premiers mètres de course avec lui, mais si tout se passe bien, il pourrait réaliser un truc, car il a la pointure pour jouer les premiers rôles.

 

4 - Le Cannibale - Il a été assez moyen en début d'hiver mais il a montré en dernier lieu qu'il revenait fort en finissant second de Triode de Fellière sur 2100m. Au monté il n'a pas convaincu dernièrement mais avec Nathalie Henry il peut faire un numéro.

 

14 - Surabaya Jiel - On a été très heureux de retrouver cette championne en course cet hiver après ses gros malheurs. Elle était la meilleure de sa génération dans sa jeunesse avec Scipion du Goûtier, avant d'être donc longtemps absente. Elle a montré de bonnes choses à l'attelé ces dernières semaines et n'a pas si mal couru pour son retour au monté dans le Calvados. Elle est clairement sur la montante et son mentor semble assez confiant avant le coup. Avec Mathieu Abrivard, c'est un outsider très amusant.

 

Les regrets :

 

16 - Pinson - Une autre belle histoire pour ce cheval de 10 ans qui a réalisé un superbe comeback en dernier lieu en remportant le Calvados après une absence de 19 mois, un exploit à cet âge. Il a conservé la grande forme depuis et JMB l'a forcément préparé au mieux pour ce rendez-vous. Un accessit est jouable.

 

15 - Tango Quick - On ne sait pas trop sur quel pied danser avec lui car il s'est montré vraiment impérial et parfait dans le Jules Lemonnier pour l'emporter dans un super temps devant Roi du Lupin, avant de dégeler totalement dans le Calvados, s'éteignant dès le dernier virage. Peut-être vaut-il mieux le courir caché sur cette distance, ce que s'appliquera sûrement à faire Franck Nivard.

 

Synthèse : 12-18-3-10-6-13-4-14

 

Voilà, on se retrouve demain pour un nouveau quinté. Bon week-end à tous et bon spectacle !

Publié dans Pronos

Commenter cet article