Prix de l'Arc de Triomphe dimanche à Longchamp : Camelot peut devenir le roi

Publié le par kevfr50

Bonjour à tous, nous avons rendez-vous avec une nouvelle page de l'histoire des courses ce dimanche à Longchamp, avec le 91e Prix de l'Arc de Triomphe, la plus belle course au monde, disputée par chance sous nos latitudes, et qui regroupera cette année 18 partants, de quoi en faire le support du quinté.

Evidemment, ce cru n'est peut-être pas aussi relevé qu'attendu, en l'absence de nombreux champions, à commencer par Frankel, que l'on aurait tant aimé voir, mais aussi Danedream, clouée en Allemagne par une quarantaine, Snow Fairy, blessée, tout comme Nathaniel, et même la regrettée Valyra.

Mais ne boudons pas notre plaisir, il y a tout de même un très joli plateau présent ce dimanche, avec la présence du champion Camelot, de Shareta, au sommet de son art, du champion japonais Orfèvre qui peut apporter une première victoire dans l'Arc à son pays, ou bien encore les supplémentés que son Saônois, Bayrir, et Great Heavens. Nous allons parler de tout ce petit monde en détail, avant un pronostic qui nous l'espérons sera le bon, mais qui sera aussi conditionné par l'état du terrain qui aura une grande importance ce dimanche.

 

Les partants :

 

SeaMoon 27849361 - Sea Moon - Elle n'a pas la qualité de son compagnon de couleur Frankel, loin s'en faut, mais elle se recommande tout de même d'une seconde place derrière St Nicholas Abbey dans la Breeder's Cup l'an passé, et cette année d'une 5e place dans les King George de Danedream. Elle aura pour elle d'apprécier le terrain souple, et elle devrait donc être servie ce dimanche. On peut en faire un bon outsider pour les places.

 

st-nicholas-abbey.jpg2 - St Nicholas Abbey - Premier représentant de l'armada O'Brien, il avait fini au 5e rang de cette épreuve l'an passé avant d'aller s'imposer aux Etats-Unis devant Sea Moon donc. Cette année, il a démarré par une seconde place méritoire derrière "notre" Cirrus des Aigles dans la Dubai Sheema Classic, avant de prendre de multiples accessits, dans les King George derrière Danedream, puis à York derrière le monstre Frankel, puis en dernier lieu derrière Snow Fairy en Irlande. Ses derniers rivaux seront absents ce dimanche, et il pourrait donc en profiter pour s'illustrer une nouvelle fois. Nous le préférons pour une place cependant.

 

meandre.jpg3 - Méandre - Ce pensionnaire d'André Fabre (qui en aura un autre au départ de cet Arc) a connu un profil vraiment atypique depuis le début de sa carrière. Lauréat au bout seulement de sa 7e course, il a conclu l'an dernier 6e de cette même épreuve, avant de réaliser une année 2012 pour le moment très satisfaisante. Lauréat du Grand Prix de Saint-Cloud devant Shareta, il vient de conclure second d'Orfèvre dans le Prix Foy, et ce dans un assez bon style. Il n'a jamais failli sur cette piste et semble très bien se sortir d'un terrain collant. Il fera partie des nombreux placés probables.

 

glinka.jpg4 - Mikhail Glinka - Lui a connu un itinéraire encore plus particulier. Chez Aidan O'Brien en début de carrière, il est passé ensuite sous la propriété du président Tchtchène Ramzan Kadyrov pour lequel duquel il a évolué un peu partout, notamment à Dubaï, où il compte quelques très bonnes performances. Il vient de fournir une rentrée victorieuse à Baden-Baden et on ne sait pas trop comment le situer ici, mais il ne fera pas partie des premières chances, c'est une certitude.

 

5 - Robin Hood - Représentant d'Aidan O'Brien, il sera entièrement dévoué à la cause de ses compagnons d'écurie ici, et on peut sans problème faire l'impasse sur ses chances.

 

orfevre-qatar-prix-foy.jpg6 - Orfèvre - C'est l'idole de tout un peuple, le digne successeurs de ses compatriotes El Condor Pasa, Deep Impact et Nakayama Festa. Grand champion dans son pays, il a montré en remportant le Prix Foy qu'il avait aussi les aptitudes pour gagner à l'étranger, y compris un Arc de Triomphe. Il aura largement progressé en condition sur cette sortie et sera monté par un double gagnant d'Arc, Christophe Soumillon. Petit problème : il a tiré le 18 dans les boites. Malgré cela, on peut en attendre de belles choses ici.

 

7 - Aventino - A l'instar de Robin Hood et comme dans le Prix Foy, il a été engagé pour mener le train en faveur de son compagnon d'écurie Orfèvre. A rayer.

 

shareta-qatar-prix-vermeille-2012-1-.jpg8 - Shareta - Elle nous avait vraiment surpris l'an passé en prenant la seconde place de cette épreuve derrière Dandream, et en faisant une bonne partie de sa course devant et le nez au vent. Elle a démontre cette année que cela n'était pas un hasard. Second du Grand-Prix de Saint-Cloud de Méandre, elle a progressé depuis et s'est montrée au sommet de son art d'abord dans les Yorkshire Stakes, puis en dernier lieu dans un Vermeille qu'elle a survolé de toute sa classe. Evidemment son mentor l'a amenée au mieux pour cette course, mais l'état du terrain sera vraiment primordial pour elle. S'il n'est pas trop souple comme on peut le craindre, alors elle sera redoutable et peut même l'emporter, étant très dure et courageuse, un gros avantage dans ce genre d'épreuve.

 

haya_landa.24664.jpg9 - Haya Landia - C'est un petit peu surprenant de la retrouver au départ, mais elle a tout de même battu Shareta, qui faisait alors sa rentrée, dans le Prix Allez France. Il faut effacer sa sortie sur le sable en dernier lieu car elle se plaît davantage sur des pistes très souples. Après, il est évident qu'elle est un peu barrée avant le coup pour les premières places, mais elle peut faire la cote en bout de combinaison.

 

solemia.jpg10 - Solémia - Modèle de régularité, elle supplée au départ sa compagne d'écurie Galikova qui a été dirigée vers le Prix de l'Opéra. Mais on ne perd pas tant que cela au change car c'est une très bonne pouliche, qui a progressé tout au long de l'année et qui reste sur une très bonne 3e place dans le Vermeille derrière Shareta. C'est une placée probable, entre 3 et 5.

 

Bayrir_eugene_adam.jpg11 - Bayrir - Autre Aga Khan au départ, il fait partie des 3 supplémentés de la course après sa bonne fin de course du Prix Niel derrière Saônois, sur une distance classique qu'il découvrait. Avant cela c'est à Arlington aux USA qu'il avait démontré son talent en s'imposant dans une Groupe I, et on peut s'attendre ici à le voir une nouvelle fois très bien se comporter. On aime bien.

 

 

kesampour_francois_mathet.jpg12 - Kesampour - Invaincu après ses 4 premières sorties, on en faisait un crack en puissance en début d'année mais le Jockey-Club nous a ramené à la réalité malgré une 4e place honorable derrière Saônois. Pour sa rentrée dans le Prix Niel il a faibli pour finir, et l'on ne sait pas trop quelle chance lui attribuer dans cet Arc. Un avantage cependant, il apprécie beaucoup les pistes très souples. Méfiance.

 

Camelot-at-Doncaster-007.jpg13 - Camelot - On en a fait le successeur de Sea the Stars en début de carrière, et à une course près cela aurait pu être le cas. Impressionnant vainqueur des 2000 Guinées à Newmarket puis surtout du Derby d'Epsom, son mentor s'est pris à rêver de la triple couronne anglaise, pas réalisée depuis Nijinski. Malheureusement il fut battu dans le St Leger de Doncaster en dernier lieu, sans doute à cause de la distance, et finalement Aidan O'Brien l'amène sur cet Arc ce qui n'était pas totalement certain. Son fils ne pouvant faire le poids demandé, c'est le génial Frankie Dettori qui va le monter ici, autant dire que l'on n'y perd du tout au change, au contraire. Ce n'est pas Sea the Stars en effet, mais c'est tout de même un très grand champion, qui sera notre préféré dans cette épreuve de légende.

 

masterstroke.jpg14 - Masterstroke - Lui non plus n'a pas suivi l'itinéraire classique pour arriver là, c'est le moins que l'on puisse dire. Second du Hocquart derrière Top Trip, il n'a pas couru le Jockey-Club car André l'a oritenté sur Chantilly, puis plus surprenant, sur Vichy où il a gagné une listed, avant d'aller s'imposer à Deauville dans le GP, suppléant en cette occasion son collègue Tenenbaum. Il est en pleins progrès au moment d'aborder son premier groupe I, et le terrain très souple sera un sérieux atout dans son jeu. Grosse méfiance !

 

15 - Ernest Hemingway - Ne nous éternisons pas sur le sujet, en plus d'avoir été un écrivain de premier ordre, c'est le leader dévolu à la cause des O'Brien dans cet Arc. Passons.

 

saonois.jpg16 - Saônois - C'est la très belle histoire de cette épreuve. Propriété d'un boulanger du Centre-Est, il a beaucoup couru à 2 ans dans sa région, et s'est révélé cet hiver à Cagnes en gagnant le Policeman, puis le Prix La Force ici-même sur 2000m. Un peu décevant dans le Greffulhe mais sans avoir un super parcours, il a largement compensé en remportant le Jockey-Club, passant ce jour-là dans un trou de souris pour s'imposer. Après un peu de repos, il vient de faire le même numéro dans le Prix Niel, mais ce jour-là on l'a vu vraiment jaillir en champion pour gagner en 3 foulées, glanant du même coup un statut de cheval en vue pour notre plus beau fleuron, d'autant qu'il a déjà gagné en terrain lourd. Pour l'anecdote, avant d'être supplémenté pour cet Arc, une offre mirobolante en provenance des Emirats a été refusée pour lui. Rien que pour cela, son entourage mériterait de connaître la plus belle des joies ce dimanche. Le coup de coeur.

 

yellow-and-green.jpg17 - Yellow and Green - Elle n'a couru qu'à 5 reprises depuis le début de sa carrière, mais cette pensionnaire de l'habile Nicolas Clément a toujours montré de la qualité, et elle reste sur une très probante fin de course dans le Vermeille pour son premier groupe I. Comme elle a tendance à être froide en partant, le terrain très souple (au moins) sera un avantage pour elle, et elle constitue un outsider assez amusant avant le coup.

 

Great-Heavens-2012_2799383.jpg18 - Great Heavens - La dernière supplémentée au départ, elle remplace un peu son collègue Nathaniel, déclaré non-partant cette semaine car souffrant, mais attention à elle car elle est d'une part invaincue cette année, et elle arrive avec beaucoup de fraicheur. Elle reste en effet sur une facile victoire dans les Irish Oaks en juillet devant Shirocco Star qui s'est fort bien comportée dans le Prix Royallieu ce samedi, et fera donc une petite rentrée cette fois, mais elle a déjà gagné en lourd également, et elle peut être considéré comme un outsider très séduisant dans cet Arc.

 

 

Pronostic : 13-16-8-6-2-18-14-11

 

Le regret : 10

 

 

Voilà, en espérant avoir été aussi complet que possible, je vous donne rendez-vous demain matin pour les pronostics complets de cette réunion de l'Arc, qui comporte de multiples autre groupes I très intéressant. Surtout, prenez en compte le fait que le terrain sera presque lourd demain compte tenu des pluies qui sont en train de tomber, et cela risque d'avoir une grosse incidence sur les résultats des courses. Bonne journée à tous et à demain !

Publié dans Pronos