Qatar Prix de l'Arc de Triomphe dimanche à Longchamp : un cru fantastique

Publié le par kevfr50

Salut à tous, c'est le grand jour, le jour de l'Arc, la plus grande course du monde, qui nous offre cette année un plateau absolument somptueux, bien qu'amputé de Novellist, annoncé non-partant ce samedi matin pour cause de fièvre.

Mais ne boudons pas notre plaisir, ils seront 17 chevaux prêts à nous offrir un spectacle magnifique, et parmi ceux-là plusieurs peuvent gagner, même si dans le coeur des gens cela pourrait se résumer à un duel entre le sculptural japonais Orfèvre et la pouliche de la famille Head Trêve, qui ont laissé des impressions monstrueuses dans les préparatoires. Ne négligeons pas pour autant l'excellent Fabre Intello, le O'Brien Ruler of the World ni l'autre nippon Kizuna, qui ont tous les 3 de très bons arguments à faire valoir.

En parlant d'André Fabre, il aura pas moins de 5 partants au départ de la course, ce qui démontre bien sa suprématie actuelle et la densité de très bons chevaux dans son écurie.

Bref, abordons un par un les partants de ce superbe rendez-vous, histoire d'avoir autant d'éléments que possible pour faire le papier de l'Arc, à titre personnel un de mes plus grands plaisirs de l'année.

 

Les Partants :

 

very-nice-name.jpg1 - Very Nice Name - Quand on pense que l'an passé il se classait 3e du gros handicap de cette réunion de l'Arc sur le mile... Que de chemin parcouru depuis. Il est passé chez A. de Mieulle et a totalement explosé au Qatar cet hiver, remportant trois groupes I avant de se classer 3e du Sheema Classic à Dubai derrière St Nicholas Abbey.Revenu en Europe, il a pris la 4e place du GP de Deauville avant de conclure au second rang du Prix Foy derrière Orfèvre. Cette ligne lui confère une petite chance pour un accessit ici, guère mieux.

 

 

al-kazeem.jpg3 - Al Kazeem - Un cheval britannique totalement irréprochable cette année où il a remporté ses 4 premières sorties, dont trois groupes III sur trois pistes différentes, au Curragh, à Ascot ou à Sandown, sur 2.000 ou 2.100m. Placé depuis dans deux autres groupes I sur la distance intermédiaire, il revient sur 2.400m où il ne s'est plus produit depuis sa rentrée victorieuse dans un groupe III. En ajoutant à cela le fait qu'il a tiré le pire numéro dans les boites ici, il semble plus prudent de l'envisager pour une petite place ici.

 

JoshuaTreePattisonCanIntl2012MB298.jpg4 - Joshua Tree - Un britannique fils de Montjeu qui a globalement peu couru cette année, et qui ne compte comme titre de gloire qu'une 3e place dans la Coronation Cup et une seconde en dernier lieu à Deauville dans le Kergorlay. Autant dire qu'il va devoir se surpasser ici pour pouvoir briguer ne serait-ce qu'une place. Gros outsider avant le coup.

 

 

 

meandre-copie-1.jpg5 - Méandre - Ancien pensionnaire d'André Fabre, il a été acquis par le sulfureux président tchétchène Kadyrov. Il s'est surtout produit en Allemagne ces derniers temps, finissant 3e de Novellist dans le GP de Baden-Baden avant de s'imposer en dernier lieu dans un groupe I à Cologne. Là il doit affronter une toute autre opposition et fera lui aussi partie des gros outsiders de la course.

 

orfevre.jpg6 - Orfèvre - "Orufevreuh" comme l'appelle les japonais... Quel cheval ! Aussi beau que bon, on se souvient de sa mésaventure de l'an passé où il avait pulvérisé ses adversaires en une seule accélération avant de se relâcher considérablement, faisant un écart fatal qui permit à Solemia de venir le battre sur le poteau. Inconsolable entourage, qui a décidé de continuer l'aventure après sa seconde place de la Japan Cup derrière Gentildonna. Lauréat fin mars chez lui, il a été repréparé au mieux pour cet Arc 2013 et pour son retour en France dans le Prix Foy il s'est montré impérial, gagnant arrêté par C. Soumillon qui n'hésite pas à le qualifier de "machine de guerre", on le croit volontiers. Il a encore progressé depuis l'an dernier, et ne semble plus se relâcher quand il prend l'avantage. Honnêtement, il n'a rien contre lui, et il peut légitimement offrir au pays du Soleil Levant sa première victoire dans l'Arc. On serait très heureux pour eux.

 

going-somewhere.jpg7 - Going Somewhere - Un champion do Brazil, arrivé chez nous cet été, sous l'entrainement de David Smaga, qui l'aime bien, surtout après sa rentrée très honorable du Prix Foy où il a pris une bonne 4e place. Bon évidemment, la chose se complique pour lui dans un lot pareil, mais sous la selle du très bon G. Benoist, ce n'est pas un interdit pour la 5e place.

 

haya-landa.jpg8 - Haya Landa - La grosse surprise de la dernière édition à 133/1. Elle avait profité du terrain très souple ce jour-là pour se glisser à l'arrivée, pour le plus grand plaisir de son sympathique entourage. Elle compte quelques bonnes sorties cette année, notammen dans le GP de Saint-Cloud derrière Novellist, en terrain juste souple, mais comme cette année le lot est encore plus relevé elle risque d'avoir du mal à rééditer son exploit, mais après tout pourquoi pas ?

 

pirika.jpg9 - Pirika - Première représentante d'André Fabre au départ, elle n'est pas la meilleure chance des 5 chevaux du maître cantilien avant le coup. Cela dit, elle n'a quand même pas si mal couru dans le Prix Foy où elle a accompli un bel effort final pour prendre la 3e place. Elle aura surtout pour elle son aptitude à ce parcours des 2.400m de Longchamp, et au terme d'une bonne course elle n'est pas incapable de grapiller une 5e place.

 

flintshire-grand-prix-de-paris-201310 - Flintshire - Le second Fabre du lot, ce poulain de 3 ans a montré l'étendue de ses moyens en remportant de toute une classe le Grand Prix de Paris. Il a aussi montré dans le Prix Niel qu'il lui fallait impérativement du bon terrain pour s'exprimer, mais malgré cela il n'a pas démérité même si ce n'est pas tout à fait le même cheval. Du terrain souple étant annoncé, on est un tout petit peu réservé sur ses chances, mais cela reste une possibilité pour une petit place de 4e ou 5e.

 

leading-light.jpg11 - Leading Light - Le premier O'Brien au départ, il n'a plus été battu depuis ses débuts et après deux succès de groupes III il vient de débuter victorieusement dans les groupes I en s'imposant dans le fameux St Léger de Doncaster, et ce avec la manière. Il sera donc au top de sa forme ici et son mentor ne tente pas le coup sans ambitions. Un outsider très amusant.

 

ocovango.jpg12 - Ocovango - Un autre Fabre, qui nous avait donné beaucoup de promesses en début de saison et qui a été orienté sur le Derby d'Epsom où il n'a absolument pas démérité, finissant 5e après avoir un peu malheureux. Il reste depuis sur deux 3e places, d'abord derrière son collègue Flintshire dans le GP de Paris, l'autre en dernier lieu dans le Prix Niel où il a fait très bonne contenance. Il a donc largement sa place au départ de cet Arc, mais il a l'air nettement barré pour la victoire. Pour les accessits en revanche, c'est une chance régulière.

 

penglai13 - Penglai Pavilion - Ah si son mentor pouvait parler... Car en voyant son palmarès on se dit qu'André Fabre le présente peut-être ici pour jouer les leaders. Si ce n'est pas le cas alors il s'agit vraiment d'un gros pari compte tenu de l'opposition. On note quand même à son actif une seconde place dans le GP de Deauville, une ligne parlante certes, mais pas assez pour qu'il fasse peur au départ de cet Arc.

 

kizuna-ocovango-flintshire-full_3003889.jpg14 - Kizuna - On parle beaucoup d'Orfèvre, à juste titre d'ailleurs, mais il ne faudrait surtout pas négliger son collègue nippon, fils de Deep Impact, idole de tout un peuple et malchanceux dans "son" Arc. Ce Kizuna est le meilleur 3 ans du pays n'a pas connu la défaite depuis 4 sorties, et il a effectué d'excellents débuts chez nous en remportant le Prix Niel au nez et à la barbe des européens. Il n'était ce jour-là qu'à 85% de ses moyens selon son mentor, autant dire qu'il n'a pas encore dévoilé toute sa qualité sous nos yeux. Raison de plus pour s'en méfier sérieusement dans cet Arc où il peut briguer un podium au minimum.

 

ruler-of-the-world.jpg15 - Ruler of the World - L'autre O'Brien du lot, il n'est autre que le meilleur 3 ans britannique, consacré après sa victoire dans le Derby d'Epsom. Décevant ensuite dans le Derby irlandais, il a réalisé une excellente rentrée dans le Niel en finissant second tout près de Kizuna. Il a ce jour-là montré qu'il aurait clairement son mot à dire dans l'Arc, et nous en ferons, comme le japonais, une belle chance pour les premières places.

 

sahawar.jpg16 - Sahawar - C. Ferland tente un pari un peu fou en l'alignant dans cette épreuve ultra relevée alors qu'il n'a jamais couru que des listeds au mieux. Si l'on ajoute à cela le fait qu'il a tiré le 16 dans les boites, on se dit qu'il aura vraiment du mal à jouer un rôle ici, même s'il s'est montré très sérieux jusque là.

 

intello-prix-du-jockey-club-2013.jpg17 - Intello - Le dernier des Fabre, il a fait le yoyo cette année, courant sur des distances allant de 1.600 à 2.100m, mais il n'a pour ainsi dire jamais. Vainqueur moral d'une Poule d'Essai des Poulains où il a refait le champs de course pour finir, il a montré lors de sa victoire dans le Jockey-Club qu'il était bien mieux sur plus long. Pourtant son mentor a tenté le coup dans le Jacques le Marois à Deauville cet été, où il n'a pas démérité derrière Moonlight Cloud et Olympic Glory. Il a depuis été préparé pour cet Arc, passant par une victoire facile dans le Prix du Prince d'Orange. Il n'a jamais couru sur la distance classique mais il est presque sûr qu'il va tenir, et nous en attendons beaucoup ici. C'est peut-être lui l'arbitre entre Orfèvre et Trêve.

 

treve.jpg18 - Trêve - La très grande classe... On a pas vu une pouliche de cette qualité depuis Zarkava en 2008. Elevée par Alec Head, entrainée par Criquette et invaincue comme la championne de S.A. Aga Khan, elle a littérallement pulvérisé l'opposition dans le Prix de Diane en trouvant un chemin côté corde. Et puis dans le Vermeille, elle a réédité pour sa rentrée en slalomant en début de ligne droite, avant de montrer une nouvelle fois son changement de vitesse exceptionnel. Elle a encore progressé depuis cette sortie et a très bien travaillé cette semaine. L. Dettori s'étant blessé cette semaine, c'est T. Jarnet, son jockey du Diane, en forme euphorique dans les groupes I cette année, qui va la monter. Le seul bémol pour elle, c'est ce numéro 15 dans les stalles. Si elle parvient à avoir le bon parcours, elle est sans doute la seule à pouvoir mettre la supériorité d'Orfèvre en doute. Notre coup de coeur.

 

Pronostic : 18-6-17-14-15-10-11-12

 

 

1ère course :17-19-12-15-3-6-11

2e course :6-1-13-2-8-11

3e course :6-4-2-3-8

4e course :5-2-1-8

6e course :1-3-8-7-11-9

7e course :10-1-8-6-7

8e course :3-6-9-8-10

9e course : 12-3-8-13-20-15-2-1

 

Voilà, on se retrouve plus tard dans la journée pour parler du quinté de demain. Bonne journée d'Arc à tous !!

Publié dans Pronos

Commenter cet article