Samedi à Ascot : un choc des titans entre Frankel et Cirrus des Aigles

Publié le par kevfr50

Champion-Stakes-Cirrus-des-Aigles-VS-Frankel.jpg

 

 

Salut à tous, avant de parler du quinté de demain à Longchamp, un petit mot sur le magnifique moment de sport auquel nous allons avoir droit cet après-midi à Ascot, où se dérouleront les Champions Stakes, qui devraient être la dernière course du "crackissime" Frankel, pour lequel les superlatifs manquent, surtout depuis sa dernière sortie dévastatrice sur 2000m, qui sera également la distance de cette épreuve de prestige.

 

Le champion de Sir Henry Cecil esaiera là de remporter son 10e groupe I, en guise d'épilogue à une carrière parfaite où il aura ridiculisé ses adversaires à de multiples reprises, même les plus prestigieux.

 

Pour sa dernière sortie, c'est un français qui sera son plus redoutable opposant, Cirrus des Aigles, notre champion hongre qui est très à son aise en terrain lourd et qui vient de pulvériser ses rivaux dans le Prix Dollar à Longchamp pour sa rentrée, qui constituait finalement un travail d'entretien avant ces Champions Stakes.

 

Monté par Olivier Peslier, il est le tenant du titre et sera dans les meilleures conditions pour battre l'idole de tout un peuple, qui lui est un peu moins confirmé en sols profonds. Dès lors, nous pourrions bien assister à un combat fabuleux dans la dernière ligne droite.

 

De notre côté, notre coeur se partage entre l'envie de voir Frankel finir sa carrière vierge de toute défaite, ce qui en ferait (et en fait déjà) l'un des plus grands chevaux de l'histoire, et celle de voir Cirrus des Aigles être le premier (et le seul) à vaincre cet authentique crack car lui aussi a une carrière exemplaire derrière lui si l'on excepte ce qui s'est produit au printemps lors de son contrôle positif dans le Prix d'Ispahan, qui ressemblait davantage à un traquenard qu'à autre chose quand on connaît un peu sa très sympathique entraineur Madame Corine Barande-Barbe.

 

Un petit mot des "autres", enfin un autre, avec surtout Nathaniel, qui nous a fait faux bond dans l'Arc mais qui semble être un arbitre de choix même si Frankel ne lui a laissé aucune chance en dernier lieu.

 

On se retrouve très vite pour parler du quinté de demain à Longchamp.

Publié dans Pronos